Hérault : des gendarmes à cheval en montagne et sur les plages

Cet été, des gendarmes à cheval de la prestigieuse Garde Républicaine surveillent l’arrière pays héraultais, un haut-lieu touristique du département. Des patrouilles à cheval ont également lieu sur les pages littorales dans des stations balnéaires du Biterrois.

À l’occasion de la mise en place du poste à cheval de la gendarmerie nationale, armé par les chevaux de la Garde Républicaine, Jérôme Millet, sous-préfet de Lodève, le général Jean-Valéry Lettermann, commandant adjoint la région de gendarmerie Occitanie, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault, Marie Passieux, vice-présidente du conseil départemental et présidente du Grand Site ont présenté, près du lac du Salagou dans la commune de Liausson, le dispositif de surveillance sur le grand site du Salagou-Cirque de Mourèze, près de Clermont-l’Hérault.

Les autorités se sont félicités du partenariat entre tous les acteurs de la sécurité représentés en la circonstance :gendarmes, sapeurs-pompiers, police rurale, ONEMA, ainsi qu’avec les élus locaux.

Le cheval dans des zones escarpées

Une première patrouille de reconnaissance sur les berges du lac du Salagou a réuni la patrouille équestre de la gendarmerie, arrivée au début de semaine, après le défilé du 14 juillet sur lesChamps Elysées et celle des cavalières du Grand site.

Dans le cadre du dispositif estival de protection de la population et de la police de sécurité du quotidien, les chevaux de la Garde Républicaine quadrillent jusqu’à fin août ce haut lieu touristique, qui accueille 300’000 touristes chaque été, ainsi que le secteur du Clermontais et du Lodévois.

Le cheval permet l’accès dans des zones difficiles et escarpées, notamment sur des pistes montagneuses isolées où des pyromanes peuvent opérer et où des inconscients allument des barbecue en pleine forêt. Il facilite le contact et l’échange avec les citoyens et peut dans certaines situations être dissuasif.

Sur les plages aussi

Les gendarmes à cheval sillonnent par ailleurs, des plages des stations balnéaires situées sur le littoral héraultais, au sud de Béziers, où leur présence ne passe pas inaperçue des baigneurs. Ces surveillances complémentaires des rondes des brigades de gendarmeries locales -de Marseillan et de Valras-Plage notamment- peuvent dissuader les « voleurs à la serviette » qui sévissent depuis ces derniers jours.

Attention aux « vols à la serviette »

« N’oubliez pas d’avoir toujours sur vous une serviette ». Vous aurez compris la référence à Douglas Adam*. Toutefois le passage à l’ère numérique offre aux voleurs sur les plages un large choix : smartphones, tablettes, MP3 etc. Des plaintes pour ces vols pendant que les victimes sont dans l’eau ont été déposées de la Grande-Motte à Vendres;

Voici quelques précautions à prendre :
– Ne laissez pas des objets de valeur apparents sur vos serviettes.
– En groupe, organisez une veille permanente de vos affaires. N’hésitez pas à demander à vos voisins de plages de garder un œil lorsque vous vous baignez.
– À la plage, emportez juste le nécessaire à la baignade et à la détente.

Autre conseil : ne laissez pas, non plus, des objets de valeur bien en vue dans vos véhicules en stationnement le long des plages et sur les parkings mitoyens.

Surveillance dans la forêt du Cirque de Mourèze. Photo Gendarmerie de l’Hérault.
Les gendarmes à cheval à la rencontre des vacanciers. Photos Gendarmerie de l’Hérault.
Les gendarmes à cheval sur une plage du Biterrois.
Attention aux vols à la serviette.

3 Comments

  1. Bonjour, serait il possible de postuler pour intégrer la garde républicaine ? Pour cette saison estivale et/ou en tant que job étudiant ?

    1. Bonjour,
      Malheureusement les effectifs de la garde républicaine ne sont que des militaires d’active (pas de reservistes) .
      Si vous souhaitez rejoindre la GR il vous faut passer le concours de gendarmerie et avoir un certain niveau d’équitation.
      Cordialement.

  2. Bonjour à vous .
    Je suis extrêmement d accord pour ce que le département a mis en place au moins voilà la meilleure surveillance c est vrai que la facilité pour les chevaux d aller ds les endroits que l on pense pas c est très bien et dissuader sur les plages ces gens qui viennent pour s enrichir et non pas pour profiter des vacances .bravo messieurs et à vos si beaux chevaux courage à vous pour cette grosse chaleur ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *