Montpellier : 90 squatters évacués de l’ex-maison de retraite la Providence

INFO MÉTROPOLITAIN. Le squat installé depuis plusieurs mois dans l’ancienne maison de retraite de la Providence, près de l’Université, dans l’Écusson à Montpellier a été évacué ce vendredi à l’aube par les policiers de la Sécurité publique et une compagnie de CRS.

Les 90 squatters, femmes et hommes ont été délogés dans le calme. La police nationale a exécuté une décision judiciaire définitive ordonnant leur expulsion.

Depuis octobre dernier

Les anciens bâtiments de la maison de retraite de la Providence, dans la rue du même nom, étaient illégalement occupés depuis la mi-octobre dernière. Des SDF, mais également des familles de réfugiés, des Arméniens, des Géorgiens et des Albanais notamment, ainsi que des étudiants en situation de grande précarité y vivaient. Au sein des familles qui étaient à la rue, figuraient une vingtaine d’enfants et adolescents.

Ce bâtiment situé dans l’Écusson était à l’abandon depuis 4 ans et avait été investi par l’association Rassa, un collectif de soutien aux sans-abri. Pour Rassa et son avocat, il s’agissait d’un squat humanitaire.

Un incendie récent

En juin dernier, un incendie nocturne d’origine accidentelle avait nécessité l’évacuation des squatters. Le feu s’était déclaré à un matelas, dans une chambre et avait enfumé les lieux. Les occupants des lieux avaient été mis en sécurité dans la rue par les sapeurs-pompiers du Sdis34 er les policiers de la Sécurité publique.

Des relogements vont suivre dans la foulée de l’expulsion des 90 squatters, ce vendredi matin. Mais, ils ne seront qu’une trentaine à pouvoir retrouver un toit dès ce vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *