Violences à Saint-Chinian : le maire blessé de 18 coups de matraque

Le maire de Saint-Chinian, une commune située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Béziers, le docteur Bruno Enjalbert -divers droite- a été victime d’une violente agression, samedi. En ce 14 juillet célébrant la fête nationale, le maire, élu en mai 2014 pour six ans a été tabassé et blessé de 18 coups de matraque portés sur diverses parties du corps, dont au visage et au crâne. Les tendons et nerfs des pouces ont été sectionnés. Selon un conseiller municipal de la commune, le maire aurait même été mordu.

Âgé de 55 ans, le maire a été transporté aux urgences de l’hôpital de Béziers pour recevoir les soins appropriés, puis a déposé plainte contre X auprès de la gendarmerie. Les militaires de la compagnie de Béziers sont en charge de l’enquête pour identifier le ou les individus derrière le X, ce qui ne saurait tarder. En effet, le docteur Enjalbert aurait formellement identifié les agresseurs, si l’on en croit la pancarte placardée sur la porte de son cabinet.

Des opposants politiques accusés

Le maire de Saint-Chinian, qui prévient qu’il ne peut plus assurer ses consultations jusqu’au 6 août à cause de cet acte de violences, accuse des opposants politiques, des membres d’un groupuscule appelé « Les Indignés ». C’est la piste qui serait suivie depuis cette agression par les gendarmes. Reste que des habitants de la commune ont également déposé des plaintes pour violences volontaires auprès de la gendarmerie en désignant le maire et deux élus comme étant les responsables.

Préméditation

Dans la soirée du 14 juillet, après le feu d’artifice, le maire s’est retrouvé face aux « Indignés » et roué de coups dans une ruelle. Selon nos informations, cette agression aurait été préméditée, comme l’attesterait un indice en possession des enquêteurs. Pour l’heure, le parquet de Béziers supervisent les investigations.

Dans la torpeur estivale, l’annonce de ces violences sur le docteur Bruno Enjalbert a semé la consternation à Saint-Chinian.

 

2 Comments

  1. Comme pour la violente altercation/agression qu’a subit Robert Menard il,y a peu ce Maire aura t il droit a une omerta d’état de la part des médias de masse?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *