Montpellier : héroïne et armes dans un scooter volé

Samedi à 18h55, une patrouille de policiers de la Sécurité publique de Montpellier a croisé un scooter, Allée de la Gardiole, dans la cité du Petit Bard-la Pergola, dont la plaque d’immatriculation semblait maquillée. Le conducteur, un toxicomane notoire de 39 ans demeurant à Vendargues a été contrôlé et il s’est effectivement avéré que le deux-roues motorisés avait été volé le 27 juin dernier à son propriétaire domicilié à Castries.

Cambriolage élucidé

Dans le scooter, les policiers de la brigade anticriminalité -BAC- ont découvert 2,5 grammes d’héroïne, un pistolet à gaz, un couteau à cran d’arrêt et un point américain, utilisés pour se défendre en cas d’agression…Ce scooter avait une particularité au niveau de sa couleur, puisqu’il avait été récemment repeint par son propriétaire castriote avec une couleur inhabituelle. Et les policiers de la BAC ont fait un rapprochement avec un cambriolage commis le 3 juillet dernier dans une habitation de l’avenue du Père Soulas, à Montpellier.

Un inconnu s’était introduit par effraction, en l’absence du locataire et avait fait main basse sur une carabine. Un voisin avait aperçu le cambrioleur s’enfuir sur un scooter, dont il avait relevé le détail de la peinture fraîche d’une couleur inhabituelle. En garde à vue, le trentenaire a reconnu le vol du scooter et le cambriolage. Il a été déféré ce soir au parquet de Montpellier;

1 Comment

  1. Réponse immédiate, ces voleurs jamais punis doivent bosser (dans une usine fabricant des scooters par ex ) le nombre d’heures de SMIC correspondant au prix du scooter volé, l’usine ça calme, ça fait réfléchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *