Montpellier : elle blesse trois policiers de la Sécurité publique

Trois policiers de la Sécurité publique du commissariat central de Montpellier ont été frappés et blessés par une femme de 35 ans, samedi. Elle a été écrouée, hier.

Samedi après-midi, une femme qui arrive de Haïti et qui est en déshérence s’est présentée à une association qui gère des personnes en tutelle ou en difficulté au quotidien, située Quai Louis Le Vau, dans le quartier Bonnier de la Mosson, à Montpellier. Après un entretien, la trentenaire a estimé que les bénévoles n’avaient pas répondu à ses préoccupations et, dans un état de forte excitation, a volontairement brisé une baie vitrée.

Violences en garde à vue

À l’arrivée d’une patrouille de police-secours, elle a malmené deux gardiens de la paix qui ont été blessés, sans gravité, puisqu’ils ne bénéficient d’aucun arrêt de travail. Alors qu’elle était entendue en garde à vue au commissariat central, à la sûreté départementale de l’Hérault, la jeune femme s’en est violemment pris au policier.

Le fonctionnaire de police bénéficie de deux jours d’arrêts de travail. Elle a été incarcérée dimanche à la maison d’arrêt de Nîmes.

2 Comments

  1. Samedi après-midi, une femme qui arrive de Haïti et qui est en déshérence s’est présentée à une association qui gère des personnes en tutelle ou en difficulté au quotidien, Elle a été incarcérée dimanche à la maison d’arrêt de Nîmes.

    Beau travail 🙂
    Rapide,efficace,concret.

Répondre à Sissie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *