Gigean : le routier téléphonait au volant avec 4,36 grammes d’alcool

Vendredi vers midi, une patrouille de gendarmes de la brigade de Balaruc-les-Bains a croisé un ensemble-routier de 39 tonnes sur la RD 613 à Gigean, dont le chauffeur était au téléphone en roulant. Dès qu’il a été intercepté, les gendarmes ont vite compris que le routier était fortement alcoolisé.

Soumis au dépistage, le taux s’est révélé être de 4,36 grammes d’alcool par litre de sang. Au cours de sa garde à vue, les gendarmes ont établi qu’il était en situation de récidive et titulaire d’un permis de conduire probatoire. De plus, plusieurs infractions liées au non-respect des temps de conduite et de repos ont été mis en évidence par l’examen du disque chronotachygraphe.

Dix mois de prison dont six avec sursis

Il s’avère que le chauffeur venait de Valence et après avoir déchargé son chargement, il devait rejoindre St Martin de Crau, près de Salon-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, avant de rentrer en Haute-Savoie. Une suspension administrative de son permis de conduire a été prise pour une durée de 6 mois.

Le chauffeur routier, un Haut-Savoyards âgé de 41 ans, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Montpellier en comparution immédiate à 10 mois d’emprisonnement, dont 6 mois ferme assorti d’un sursis avec mise à l’épreuve, à l’annulation de son permis de conduire avec interdiction de le repasser durant 18 mois et à la révocation de son sursis de 4 mois d’emprisonnement prononcé par le tribunal de Bonneville, le 13 février 2017 pour des faits de même nature.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *