Étang de Thau : quinze embarcations de pêcheurs contrôlés

Le groupement de gendarmerie de l’Hérault lutte contre la concurrence déloyale, notamment sur l’étang de Thau, où le braconnage perdure, y compris hors saison de la récolte des fruits de mer. Mais, il s’agit aussi de faire respecter la législation en vigueur pour les professionnels des produits marins.

Vendredi, deux gendarmes de la brigade nautique de Marseillan, en collaboration avec deux agents de contrôle de la MSA Montpellier et un agent de l’inspection du travail rattaché à la délégation Mer et Littoral de Sète ont procédé à des contrôles sur l’ensemble de l’étang de Thau, entre les communes de Bouzigues et de Marseillan.

Au total, 15 embarcations conchylicoles et 20 personnes ont été contrôlées et identifiées. L’objectif de cette opération était la vérification des cotisations et inscriptions des personnes à la MSA, ainsi que le respect de la sécurité au travail sur les embarcations conchylicoles et au port de l’E.F.I, Équipement de Flottabilité Intégré, dit « brassière ».

Cette opération sera renouvelée régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *