Even : l’appli du CHU pour accompagner les patients

Les équipes du CHU de Montpellier développent actuellement une application pour smartphone, Even, pour « Entre Vous et Nous », destinée à ses patients pendant leur hospitalisation. Even permettra de garder un lien entre l’établissement et le patient.

« Cette appli sera destinée à offrir un suivi personnalisé aux patients et leur famille en parallèle de leur hospitalisation au sein de l’établissement », annonce le CHU de Montpellier. Cette solution numérique doit répondre à plusieurs besoins identifiés par les équipes médicales : faciliter la prise de contact du patient avec l’équipe médicale après le retour au domicile ; répondre à ses interrogations et celle de la famille après et entre les rendez-vous au CHU ; permettre au patient d’être pro-acteur de sa santé : « L’appli, dans ce domaine, enregistrera les données du patients liées à sa santé et lui permettra d’indiquer son ressenti dans le but d’améliorer, avec les équipes du CHU, sa qualité de vie », explique le CHU.

Avec la Fondation Saint-Guilhem

« Grâce à ce projet innovant, chacun devient ainsi pro-acteur de sa santé en gardant un lien continu avec l’équipe médicale pendant le traitement de sa maladie même lorsqu’il n’est pas à l’hôpital », précise l’établissement qui a organisé, pour faire aboutir ce projet, une campagne de financement participatif. Concrètement, le CHU, via sa fondation Saint-Guilhem et en partenariat avec la Caisse d’Epargne, doit récolter 5 000 € pour Even.

Le soutien de la banque est intervenu dans le cadre du bicentenaire de la Caisse d’Epargne. La Fédération nationale des Caisses d’Epargne a elle-même organisé un concours, « Les coups de cœur du bicentenaire », en sollicitant le vote du public pour choisir des projets à soutenir.

Toutes les maladies concernées

Le public et la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon ont choisi le projet Even, qui devrait entrer en phase de production… Lorsqu’elle sera lancée, Even concernera toutes les maladies qui nécessitent une prise en charge au long cours. Un exemple pour les patients atteints du cancer : en 2016, 7 426 malades ont été suivis au CHU de Montpellier : 14’911 chimiothérapies ont été réalisées, dont 89,7% en ambulatoire, c’est-à-dire pour le patient, la possibilité de rentrer chez lui entre chaque séance de chimiothérapie.

C’est dans ce contexte que pour le CHU, Even s’impose comme l’une des solutions pour développer la médecine du futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *