Infanticide à Saint-Gilles-du-Gard : il poignarde son fils à mort pour une gifle

Drame familial vendredi vers 21h30, dans une habitation de la commune de Saint-Gilles-du-Gard, à une vingtaine de kilomètres au sud de Nîmes : un trentenaire a été poignardé par son père, un septuagénaire après une violente dispute, dont le mobile n’est pas encore connu, ce samedi matin.

Touché d’un coup de couteau, la victime est décédée en dépit de l’intervention des sapeurs-pompiers du Sdis 30 et d’une équipe médicale du Smur-Samu 30. Le père a été interpellé par les gendarmes de la compagnie de Nîmes, qui ont saisi l’arme blanche et placé en garde à vue.

Intention homicide ou geste de défense ?

Les enquêteurs s’attachent à faire toute la lumière sur cet infanticide et de déterminer s’il y avait intention homicide ou si le père a donné le coup de lame sans intention de tuer son fils, notamment s’il a voulu se défendre. Selon des informations parvenues ce samedi à Métropolitain, le drame s’est noué lors du dîner, sous les yeux de la concubine du fils : après s’être querellés, le fils s’est levé et a giflé son père. Ce dernier n’ayant pas supporté l’humiliation visiblement est allé dans la cuisine, s’est saisi d’un couteau et a poignardé son fils.

Les techniciens de la cellule d’identification criminelle du groupement de gendarmerie du Gard ont gelé la scène de crime pour effectuer des prélèvements d’ADN et autres indices scientifiques pour l’enquête.

1 Comment

  1. Quel drame digne d’une tragédie Grecque.
    Le fils gifle le père ..le père a coup de lame tue le fils.

    La violence semble être entre eux deux depuis for longtemps.

    Epilogue final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *