Montpellier : un chauffeur de bus condamné pour agression sexuelle

Un chauffeur de bus de la société TaM 3M âgé de 40 ans a été condamné à un an de prison avec sursis pour agression sexuelle sur personne vulnérable sous curatelle, mercredi, par le tribunal correctionnel de Montpellier, où il a été jugé en comparution immédiate. Il avait déjà été condamné pour des faits similaires, mais avec arme, en 2012, lors d’un procès à huis clos. Il avait écopé d’un an de prison avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans. Il n’était donc pas sous le coup d’une récidive, lors de cette agression sexuelle commise le mois dernier.

Selon nos confrères de 20 Minutes, ce chauffeur de bus a volontairement verrouillé les portes du bus, en juin dernier, sur un trajet à Montpellier, où la victime était seule à bord. Elle avait signalé les faits à son curateur et tous deux s’étaient rendus illico au commissariat central pour déposer plainte.

Scène filmée

La scène, entièrement filmée par les bandes des caméras de vidéosurveillance de TaM 3M saisies par la police, montre que le conducteur de bus a usé des mots crus pour peloter la poitrine de la passagère, une personne vulnérable, puis, pour tenter de lui faire poser une main sur son sexe. Finalement, il avait consenti à la libérer.

Les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault ont pu identifier l’agresseur en visionnant les bandes de la vidéosurveillance. Il a été interpellé en début de semaine et formellement reconnu par la victime. Depuis l’agression sexuelle avec arme commise en 2012, le chauffeur de bus est inscrit au Fichier judiciaire automatisé national d’infractions sexuelles.

3 Comments

    1. N’importe quoi là, vous ne pensez pas qu’il fait encore partie du personnel quand même !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *