MHSC : Francis de Taddéo à la tête du centre de formation

Laurent Nicollin est revenu mercredi, lors de la conférence de presse de rentrée du MHSC, sur la nomination de Francis de Taddéo à la tête du centre de formation du club montpelliérain. Si le président ne s’est pas étendu sur les raisons, il souhaite par ce bais aborder un nouveau cycle.

Un bon feeling

« Tout d’abord, je tiens à remercier Henri Stambouli qui a fait cinq saisons chez nous et cela s’est très bien passé. On arrivait au bout d’un cycle et j’avais l’envie et le besoin de travailler avec quelqu’un d’autre », explique Laurent Nicollin, qui ajoute : « On s’est rencontré avec Francis de Taddéo, il y a un mois et demi, le feeling est bien passé. J’espère qu’il va faire un excellent boulot comme il a fait à Caen, à Metz et Auxerre. C’est quelqu’un qui connaît le métier, qui va apporter quelque chose ».

Ancien entraîneur de Metz qu’il a fait monter en L1 en 2007, Francis de Taddéo en a également diriger le centre de formation du club lorrain dans les années 90 avec l’émergence de joueurs comme Robert Pirès, Emmanuel Adebayor ou Miralem Pjanic. Après un passage au même poste à Auxerre (2004-2011) et Caen (2015-2018), il rejoint donc Montpellier.

« Servir l’intérêt du MHSC »

Présent depuis une quinzaine de jours à Grammont, le nouveau directeur du centre de formation a échangé mercredi avec Michel Der Zakarian, et signé son contrat avec le président. « C’est un club qui appartient à l’histoire du football français, qui a une légitimité importante et historique dans la formation française, témoigne Francis de Taddéo, Avoir la confiance des dirigeants est vraiment une fierté et un honneur. J’espère qu’avec toutes les forces vives du centre de formation, qui sont nombreuses, ainsi qu’avec la passion qui existe aussi bien chez les joueurs, que chez les entraîneurs nous allons effectuer un très bon travail qui va servir l’intérêt du MHSC ».

Un nouveau cycle

Durant la période où Henri Stambouli a dirigé le centre de formation, le club a décroché un titre chez les U19 Excellence féminines en 2017, la coupe Gambardella en 2017 et la saison dernière les équipes U19 masculines et féminines ont terminé championnes de France de leur catégorie. Néanmoins, la génération qui a permis au MHSC de remporter la Ligue 1 n’a pas été remplacée. « Je pense que cela va faire du bien à tout le monde à la formation de se remettre en question. On était un peu sur des acquis, tout était bien, tout était rose et cela ne me plaisait pas, confie calmement Laurent Nicollin, On repart sur autre chose, un nouveau cycle et j’espère que l’on sortira de nouveaux talents ».

Amir Adouyev, Yanis Ammour, Kylian Kaïboue et Clément Vidal qui ont signé leur premier contrat professionnel sont peut-être de ceux-là. Ils rejoignent dans le groupe de Michel Der Zakarian Dimitry Bertaud, Bryan Passi, Morgan Poaty, Nicolas Cozza et Killian Sanson qui se battront pour gagner du temps de jeu par rapport à la saison dernière.

Neuf joueurs qui auront l’occasion durant la préparation de montrer à leur entraîneur leurs capacités pour briller ensuite sur les pelouses de Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *