Agde : deux femmes sauvées des flammes par des policiers de la BAC

Deux locataires d’une résidence d’Agde, deux femmes octogénaires, ont été sauvées des flammes dans la nuit de mardi à mercredi, par trois policiers de la Sécurité publique du commissariat de la ville.

Il était environ 4h, dans la nuit de mardi à mercredi, quand plusieurs appels parvenus au 17, le numéro d’urgence de police-secours ont signalé qu’un appartement était la proie des flammes, dans la résidence de La Salamandre, au 27 de la rue de l’Égalité, non loin du boulevard Georges Pompidou, à Agde.

Une patrouille de la brigade anticriminalité -BAC- composée de trois policiers est arrivée très rapidement sur place. « Les gardiens de la paix ont aperçu de nombreux locataires réfugiés sur leur balcon pour ne pas inhaler une épaisse fumée noire toxique qui s’échappait du bâtiment de trois étages. Ils ont indiqué qu’un appartement était en feu au deuxième étage, mais sans savoir s’il y avait des occupants à l’intérieur. Les policiers ont alors décidé de pénétrer dans la résidence et de grimper par les escaliers jusque dans les étages. Ils ont alors trouvé une octogénaire sur le palier du premier étage qui ne parvenait pas descendre, puis, une deuxième locataire, elle aussi octogénaire et devant la porte de son appartement en flammes, au deuxième étage. En dépit d’une visibilité quasiment nulle et dans des escaliers où c’était irrespirable, les trois policiers ont réussi à descendre les deux femmes jusque devant l’immeuble », indique ce jeudi, l’état-major de la direction départementale de la Sécurité publique -DDSP 34- de l’Hérault.

Tous saints et saufs

Les deux octogénaires, choquées, mais saines et sauves ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers du Sdis 34, arrivés entre-temps avec des moyens importants pour combattre cet incendie nocturne et éviter toute propagation aux logements mitoyens.

Ils ont ensuite procédé à la ventilation des parties communes et surtout des escaliers. Les deux locataires n’ont pas été hospitalisées, après avoir été examinées sur place par un médecin du Sdis 34. Les trois policiers de la BAC sont indemnes. Les syndicats Alliance Police Nationale et Unité SGO Police-FO de l’Hérault ont loué, ce mercredi, le professionnalisme et le courage des trois policiers du commissariat d’Agde qui ont risqué leur vie, en attendant l’arrivée des pompiers.

Ces policiers agathois font partie des « héros du jour » sur la page tweeter de la DDSP 34.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *