Esma de Montpellier : selfie mortel pour le PDG de HNA

Le PDG et fondateur du conglomérat chinois HNA, Wang Jian est décédé accidentellement, mardi près d’Apt, dans le Vaucluse. Il avait 57 ans. Il visitait le village perché de Bonnieux, dans le Luberon, lorsqu’il a fait une chute mortelle, selon la gendarmerie. Il a été victime d’un selfie mortel. HNA est à la tête de l’Esma, l’école supérieure des métiers de l’aéronautique, basée sur le site de l’aéroport de Montpellier Méditerranée de Fréjorgues, dans la commune de Mauguio.

Le drame s’est produit mardi vers 11h30. « Wang Jian avait grimpé sur un parapet en hauteur pour se faire prendre en photo, dans la traversée du village et il est tombé, en reculant. Il a fait une chute de douze mètres. Les sapeurs-pompiers de Bonnieux et un médecin du Sdis 84 venu d’Apt n’ont pas pu le réanimer », ont précisé les gendarmes. Les pompiers n’ont pas pu le réanimer. À l’instar de Wanda -immobilier et cinéma-, Fosun -tourisme et divertissement- ou Anbang -assurance et hôtellerie-, le groupe, fondé en 2000 dans l’île tropicale de Hainan (sud) fait partie des conglomérats qui sont depuis l’an dernier dans le viseur des régulateurs chinois, préoccupés par l’ampleur des prêts qu’ils ont contractés pour financer leurs acquisitions, particulièrement à l’étranger.

HNA a dépensé au moins 50 milliards de dollars ces deux dernières années dans des investissements et prises de participations, non sans de vives controverses sur l’opacité de ses complexes structures d’actionnariat. Fin 2017, HNA a annoncé que son endettement total s’élevait à environ 638 milliards de yuans -81,5 milliards d’euros-, en hausse de 36% par rapport à fin 2016. En prenant en compte l’ensemble des entités qu’il contrôle, on pourrait arriver à une dette d’environ 1 000 milliards de yuans, selon l’agence financière Bloomberg.

Esma-HNA depuis six ans

L’Ecole supérieure des métiers de l’aéronautique -Esma- un des fleurons français de la formation aéronautique, basé à Mauguio, créée en 2008 par feue la compagnie Air Littoral était en redressement judiciaire depuis le 27 avril 2012, quand une solution a été trouvée par l’administrateur, en août de cette même année : reprise des actifs, du fonds de commerce et du personnel -70 salariés- par HNA Europe, filiale du groupe chinois Hainan Group.

L’Esma-HNA compte sur 11’000 m2, une flotte de vingt avions, cinq simulateurs de vol pointus, 264 élèves et cent logements pour les étudiants. Elle a en charge la formation de cadets pilotes du Groupe Hainan.

2 Comments

  1. Quel histoire dramatique, j’ai lu cela a plusieurs reprises aujourd’hui sur d’autre journaux tellement je trouver cela ahurissant qu’une personne comme lui puisse faire une tel erreur mortelle…

    Je ne savais pas une seconde les liens de ce monsieur avec l ‘aéroport de Montpellier…décidément ce drame je l’aurais lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *