Montpellier : il y a un an Louis Nicollin tirait sa révérence

Cela fait un an ce vendredi que Louis Nicollin s’est éteint. Une disparition comme un coup de tonnerre inattendu ce jeudi 29 juin 2017. D’abord pour sa famille, avec qui il fêtait son anniversaire en terre gardoise dans un restaurant qu’il affectionnait particulièrement. Au sein du club de foot, la déflagration est immense pour ses fidèles amis, les joueurs, le personnel administratif, les supporters… Tout comme pour les salariés de son entreprise de gestion des déchets qui pleurent la disparition d’un patron patriarche. L’onde de choc s’étend à la classe politique, au monde économique et au sport en général.

L’hommage devient vite national et ses obsèques sont l’occasion d’un beau rassemblement des différents univers qui animaient passionnément Louis Nicollin. Durant toute la saison, les clubs de Ligue 1 et les supporters adverses ont tous montrer, d’une quelconque manière, une marque de respect envers Loulou lors des déplacement du MHSC.

Un clapping toute les 74e minutes

Au stade de la Mosson, les ultras de la Butte instaurent un clapping toutes les 74e minutes. Comme beaucoup, ces enfants terribles les plus fidèles ne comptent pas l’oublier. Et si sa bonhomie et sa truculence laissent un vide indéniable, un an après, Olivier et Laurent Nicollin, déjà depuis quelques années à leurs postes respectifs, tiennent désormais la barre de l’entreprise et du MHSC. Avec leur style mais toujours dans l’esprit familial laissé en héritage.

1 Comment

  1. Tu nous manques beaucoup Loulou, on ne t oubliera jamais, Amitiés à ton épouse et tes enfants, j espère bientôt aller te rendre hommage à Marsillargue,merci pour tout ce que tu as fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *