Montpellier : les agresseurs se débarrassent du collier en or

Deux adolescents de 17 ans ont été interpellés par des policiers de la Sécurité publique du commissariat central de Montpellier, dont une patrouille de la brigade de surveillance de terrain -BST- dans le quartier de la Mosson-la Paillade, peu après avoir agressé une retraitée de 75 ans.

Jeudi vers 15h30, la septuagénaire s’apprêtait à grimper dans un bus de la TaM 3M à l’arrêt de la Mosson, sur l’avenue d’Heidelberg, quand deux jeunes individus à l’affût se sont rués sur elle pour lui arracher violemment son collier en or qu’elle portait autour du cou.

Course-poursuite

Le chauffeur de bus se lançaient alors courageusement à la poursuite des deux agresseurs en direction du stade de la Mosson, mais il les perdait de vue. Des passagers du bus ont appelé le 17, le numéro d’urgence de police-secours et deux patrouilles qui étaient sur zone arrivaient sir place. Grâce au signalement très complet du chauffeur de bus, les policiers montpelliérains qui ont sillonné le secteur du stade de la Mosson ont repéré les deux suspects, à 15h40.

Recrudescence des vols avec violences

Les deux mineurs âgés de 17 ans se sont débarrassés du collier en or pendant leur course, avant d’être neutralisés. La septuagénaire, indemne mais choquée a été heureuse de récupérer son bijou et a chaleureusement remercié le chauffeur de la TaM 3M, les passagers qui ont composé le 17 et les gardiens de la paix. Les deux adolescents ont été déférés au parquet des mineurs.

Depuis le retour des beaux jours et de la chaleur, les policiers constatent une recrudescence des vols à l’arraché commis sur des femmes vulnérables, qui se font arracher leurs bijoux en or sur la voie publique, un phénomène qui avait déjà mobilisé les enquêteurs l’été dernier.

6 Comments

  1. Grand bravo au conducteur du bus et à toutes les personnes qui ont participé à l’arrestation de ces délinquants. Les personnes âgées sont toutes des victimes possibles. La justice doit être ferme….

  2. Interdiction pour les miens, de mettre leurs bijoux quand ils vont en ville. C’est connu et archi connu. Notre liberté s’est bien amenuisait depuis quelques années. Mais les voleurs ont bien raison, dans quelques heures , ils seront dehors , prêts à recommencer .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *