Disparu de Bélarga : nouvelles recherches dans le fleuve

Le mystère reste entier ce vendredi, après la disparition d’un Montpelliérain de 46 ans sur les berges du fleuve Hérault, dans la commune de Bélarga, entre Gignac et Montagnac. Comme Métropolitain l’a révélé dès hier, le quadragénaire est introuvable depuis la découverte , mercredi soir par un pêcheur, de ses papiers d’identité, de son téléphone portable, de documents divers et de ses vêtements posés sur le bord du fleuve.

Le Montpelliérain, sans profession, était venu passer la journée dans de la famille, à Bélarga. Mercredi soir, des sapeurs-pompiers du Sdis 34 et des gendarmes de la compagnie de Lodève avaient effectué des recherches sur les berges de l’Hérault, avant de les stopper dans la nuit.

Cinq plongeurs sur zone

Jeudi matin, le groupement de gendarmerie de l’Hérault a déployé les grands moyens : un hélicoptère, deux plongeurs, un chien pisteur et des patouilles pédestres. En vain. Les recherches ont été arrêtées dans la soirée. Elles vont reprendre ce vendredi matin avec cinq plongeurs venus des brigades nautiques de Marseillan, dans l’Hérault et de Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales et des patrouilles de gendarmes qui vont inspecter les berges.

L’hypothèse que le baigneur se trouve dans le fleuve est privilégiée par les gendarmes, même si ce n’est pas avéré. D’où des recherches terrestres également, avec un tronçon élargi de part et d’autre de l’Hérault, pour un ratissage prévu jusqu’à ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *