Montpellier : Me Rémy Lévy élu bâtonnier pour deux ans

DERNIÈRE MINUTE. Maître Rémy Lévy, avocat à Montpellier -président par ailleurs du club du MHB- a été élu ce mardi bâtonnier du Conseil de l’Ordre de Montpellier pour deux ans, à compter du 1er janvier 2019. Il succèdera au bâtonnier en exercice, Me Bernard Béral.

Rémy Lévy a été élu au premier tour avec 435 voix. Il avait en face de lui deux candidats, Raphaëlle Chalié qui a obtenu 318 voix et Christian Dumont, 40 voix. Il y a eu 814 votants, 11 blancs, 10 bulletins nuls sur les 1 181 robes noires du barreau de Montpellier inscrites pour ce vote.

Rémy Lévy, qui est né le 16 mai 1956 est directeur général de l’entreprise Montpellier Handball, qui a été créée en 2004. Le chiffre d’affaires de la société en 2017 s’est élevé à 5’181’334 €. Il est également mandataire de deux autres sociétés, des cabinets d’avocats ayant pignon sur rue, à Montpellier : Levy Balzarini Sagnes SerreSci de Brugas

Élection au premier tour. Photo JMA. Métropolitain.

Batonnier de MontpellierLe bâtonnier actuel pour les années 2017-2018 est maître Bernard Béral. Sa mission est de représenter les avocats, assurer la discipline mais aussi promouvoir les activités de l’ordre, le bâtonnier exerce une double activité tant en direction des institutions et du public qu’auprès de ses confrères. Le bâtonnier est élu démocratiquement par ses pairs. Son élection précède toujours celle du Conseil de l’Ordre. Le bâtonnier est élu pour 2 ans au scrutin majoritaire.

Son mandat commence au début de l’année civile pour se terminer à la fin d’une année civile. S’il n’est pas immédiatement rééligible, rien n’interdit qu’il se représente. Chaque bâtonnier se voit adjoindre un dauphin qui est l’avocat qui lui succèdera.

Les missions du bâtonnier

Le bâtonnier est le porte-parole des avocats. Représentant le Barreau dans tous les actes de la vie civile, le bâtonnier est là pour exprimer l’avis d’une profession en prise directe avec l’actualité, la vie sociale. Cette représentation est protocolaire. Interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, le bâtonnier transmet également toutes les informations concernant la vie du Barreau à ses membres, notamment par la publication de « Brèves du Barreau ».

Le bâtonnier arbitre les différends.

Garant de la déontologie professionnelle ainsi que de la discipline, le bâtonnier est amené à exercer le rôle de conseil et d’arbitre. Il traite les réclamations des clients contre les avocats du barreau et agit pour prévenir voire résoudre les différends qui pourraient naître entre confrères. Il a aussi un rôle d’apaisement des conflits entre avocats et magistrats. Enfin, c’est le bâtonnier qui procède à la désignation des avocats commis d’office.

Avec plus de 1 100 avocats, le Conseil de l’Ordre de Montpellier est une véritable entreprise qu’il faut gérer au quotidien. Le bâtonnier engage et dirige le personnel salarié, exécute le budget, organise et surveille les services offerts aux avocats et au public.

Le bâtonnier préside le Conseil de l’Ordre, dont il est l’organe exécutif. Il y dispose du même droit de vote que les autres membres. Il doit transmettre au Conseil toutes les demandes qui lui parviennent et qui sont de la compétence de ce Conseil. Il est appelé ainsi car, historiquement, il portait lors des processions à caractère religieux le bâton prioral, parfois ornementé d’une représentation de Saint Yves, Saint patron des avocats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *