Montpellier : le What A Trip ! Festival va vous donner des envies d’ailleurs

Après une très belle première édition, le What A Trip ! Festival sera de retour à Montpellier du 28 au 30 septembre. Dédié aux films de voyage et d’aventure, le festival propose, en dehors des projections, de nombreux rendez-vous mettant l’accent sur la pédagogie, le partage, l’ouverture et la convivialité. Des valeurs qui siéent parfaitement à Manuel Herrero, président de cette deuxième édition.

Une première édition réussie

De l’aveu même de Romain Tarrusson, président fondateur du festival et de l’association qui l’organise, « l’édition 2017 a dépassé nos espérances ». D’abord d’un point de vue comptable, le WAT a attiré 9 000 spectateurs dans les différentes manifestations, hors village du voyage. Ensuite, en termes de notoriété, le festival ne pouvait espérer mieux. Les organisateurs ont été invités dans des salons et des offices de tourisme d’autres villes ou régions tiendront un stand à Montpellier. Autre fait éloquent avec le nombre de candidatures reçues pour participer à la compétition. D’une trentaine en 2017, les équipes ont dû choisir cette année parmi 1 600 films. Une réussite donc, que les Afterworks Voyages ont entretenu toute l’année en fédérant une communauté de passionnés du voyage.

L’édition 2018

« L’objectif du festival est de mettre en avant des aventures humaines et sportives à travers des films de qualité » rappelle Romain Tarrusson. Treize films seront présentés en compétition et huit hors compétitions. Le public en prendra plein les yeux – et le coeur – avec des explorations et des épopées hors du commun. Embarquement à bord d’un voilier avec des artistes, des sportifs ou des enfants malades vers le Groenland. Un trip en kitesurf de trois potes sur le désert de sel du Salar d’Uyuni recouvert par les pluies deux semaines par an, de base jumpers cherchant de nouvelles falaises à sauter ou en survolant la France en parapente. En traineau conduit par des chiens au nord du cercle polaire, en pirogue remontant l’Amazone, en kayak de mer au Cap Horn…

Plusieurs prix seront remis, dont trois par un jury dans lequel on retrouve notamment la kitesurfeuse Doris Wetzel ou le grand reporter Michel Izard et avec comme président Manuel Herrero. L’animateur, producteur et réalisateur de documentaire, a parcouru la planète pour l’émission de Canal Plus Les Nouveaux Explorateurs, en proposant une découverte des pays et des cultures à travers la thématique du sport. « C’est une fierté de partager ce bout de chemin avec vous » a partagé Manuel Herrero, lui qui a passé une dizaine d’années à Montpellier d’où son originaire ses deux enfants, et qui voit dans le festival « de belles promesses de rencontres et un espace de convivialité important. Le WAT met en avant des valeurs qui me sont chères : le partage, l’ouverture et la convivialité ».

De la pédagogie en plus des films

En marge des films, le festival propose onze expositions à travers la ville, une douzaine de conférences, une dizaine d’ateliers et sept concerts. Dans cette programmation riche, l’antenne locale de l’association Aventuriers du Bout du Monde propose un festival off avec quatre séances programmées dans la salle de cinéma de l’Hôtel Mercure ou encore le concours de films très courts organisé par l’aéroport Montpellier Méditerranée.

Le village du voyage, sur l’esplanade Charles de Gaulle, sera « l’épicentre du festival, un lieu de fête » souligne Romain Tarrusson. Une nouveauté cette année avec le repère des aventuriers dédié aux enfants où ils pourront assister à des ateliers sur le thème des cinq continents. La pédagogie étant un axe fort du festival, des projections rencontres sont organisées avec des scolaires et un kit à destination des enseignants a été rédigé par les équipe du WAT.

>> Pratique :  Campagne de crowdfunding pour soutenir le festival.
Site internet du WAT pour découvrir la programmation détaillée.
Billetterie : 7 € la séance, 5 € réduit.
Suivre le WAT sur les réseaux sociaux : InstagramTwitterFacebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *