Innovation et santé : Montpellier explore Boston

Du 4 au 7 juin, Montpellier Métropole a accompagné 10 startups au salon Bio International Convention à Boston, aux USA, l’un des principaux pôles de biotechnologies au monde. Cette année, en plus de la participation au salon, une mission exploratoire de l’écosystème de Boston a été menée. Objectif : créer des ponts entre Montpellier et la grande ville universitaire américaine.

Lors de cet évènement International, Montpellier Méditerranée Métropole a tenu salon sous la bannière Montpellier Capital Santé au sein du Pavillon France, aux côtés du pôle régional de compétitivité spécialisé dans la santé, Eurobiomed. Pour mémoire, la métropole montpelliéraine a fait de la santé, et notamment de l’innovation médicale, l’un des axes majeurs de sa stratégie de développement économique qui repose sur l’émergence et le développement de start-up…

Conforter la place montpelliéraine

D’où l’importance pour la collectivité de faire connaître et reconnaître aux USA son programme Montpellier Capital Santé qui doit identifier Montpellier comme une place fort mondiale de la santé. À Boston, l’un des plus importants rendez-vous internationaux du secteur santé-innovation, la métropole a sélectionné et accompagné une délégation composée de 10 startups : « Le bilan de cette mission est très positif : nous devions développer l’image santé du territoire montpelliérain à l’international et nous avons réussi », affirme Chantal Marion, vice-présidente de la métropole de Montpellier, en charge du développement économique.

L’élue rappelle quelques chiffres : « Chacune des entreprises a eu entre 20 et 60 rendez-vous programmés dans le cadre de la convention d’affaires. D’autres rendez-vous ont également été organisés hors du salon pour découvrir l’écosystème, en particulier biotech, de Boston, et pour identifier les potentialités d’échanges économiques avec l’écosystème local ».

Une mission exploratoire

Chantal Marion et les startups montpelliéraines ont multiplié les rencontres et les échanges avec les acteurs de l’écosystème bostonien. Avec notamment Marty Walsh et Robert A. Brown, respectivement Maire de Boston et directeur de l’université locale, la 4ème des USA ; avec Lydia Bouroubia, ancienne montpelliéraine travaillant au département Santé du MIT pour ses recherches sur les « Fluid Dynamics of Disease Transmission » ; avec les représentants du Gouverneur de l’Etat du Massachusetts, dont Mark Sullivan (directeur du MOITI, le Bureau du commerce et de l’investissement international, principale agence de développement économique de l’état du Massachusetts), Helena Fruscio (directrice du département des Industries créatives de l’Etat du Massachusetts).

La délégation montpelliéraine a profité du salon pour assurer la promotion de son territoire

Promouvoir Montpellier aux USA

La délégation française a aussi visité le Lab Central, l’incubateur/ hôtel entreprise innovant créé en 2014 à Boston dans le domaine de la santé où les entreprises partagent des équipements lourds et des espaces communs. Ce dispositif est situé à deux pas du MIT, d’Harvard et des grands comptes de la pharmacie mondiale…

En sens inverse, ce salon Bio International Convention (2 000 exposants, 15’000 visiteurs et 25’000 meeting en B2B) a aussi permis à la métropole de promouvoir le territoire montpelliérain et son écosystème autour de son incubateur, le BIC. Et en guise d’ambassadeurs, les 10 start-up accompagnées à Boston :

>> Les 10 startups montpelliéraines à Boston

Amylgen :
propose des modèles in vivo pour l’étude de maladies psychiatriques et neurodégénératives.

Biodol Therapeutics :
développe des candidats « first-in-class » pour le traitement des douleurs chroniques.

CILcare
 : Première société de services en R&D spécialisée dans le domaine de l’audition dans le monde. Elle accompagne et conseille ses clients, biotechs, medtechs, pharmas, dans le développement de nouvelles thérapies pour les déficiences auditives.

Ciloa
 : société innovante avec une technologie exclusive qui fournit des protéines transmembranaires entièrement natives sur des nanovésicules naturelles appelées exosomes. Ce produit permet un moyen plus facile dans le dépistage des drogues, le développement des anticorps monoclonaux, l’immunothérapie, le diagnostic et le développement de vaccins.

DEINOVE :
société de biotechnologie qui découvre, développe et produit des composés d’intérêt industriel issus de microorganismes rares pour les secteurs de la santé (infectiologie), de la nutrition et de la cosmétique.

Expernova
 : propose un moteur de recherche qui permet d’accéder en quelques secondes aux profils des leaders de l’innovation : experts scientifiques, entreprises innovantes et universités dans plus de 52 pays.

HISTALIM
 : développe depuis plus de 10 ans, des prestations de service en histologie, cytologie et biologie moléculaire à des clients issus de secteurs très variés (santé humaine, santé animale, dermo-cosmétique, chimie, environnement, agronomie, agro-alimentaire).

MedinCell :
entreprise pharmaceutique technologique dont la mission est d’innover utilement pour optimiser l’efficience des traitements médicaux et les rendre accessibles partout dans le monde. MedinCell a développé la technologie brevetée BEPO® permettant l’arrivée d’une nouvelle génération de médicaments injectables à longue durée d’action, pouvant aller de quelques jours à plusieurs mois.

Oxeltis :
société de prestation de recherche en chimie médicinale créée par d’anciens salariés de la société Idenix Pharmaceuticals à Montpellier. Son activité concerne la synthèse à façon et l’optimisation de petites molécules pour la recherche de nouvelles entités actives, principalement dans les domaines des antiinfectieux et de l’oncologie.

Sensorion
 : société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des pathologies de l’oreille interne telles que les vertiges sévères, les acouphènes ou la perte auditive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *