Zoo de Montpellier : des naissances exceptionnelles

La naissance de trois bébés guépards le 14 mai dernier au zoo de Montpellier est un événement exceptionnel et le fruit d’un travail débuté il y a 6 ans. Après la construction de plusieurs enclos et l’échange d’animaux avec des zoo partenaires, il fallut attendre que la nature fasse son oeuvre et toute l’attention des équipes de Davis Gomis pour qu’Azraël, Ajabu et Aywa, un mâle et deux femelles, effectuent vendredi leur première sortie en présence de leur mère Sanné.

Une espèce en danger

Ces premiers pas à l’extérieur sont une satisfaction et un soulagement pour les vétérinaires. La reproduction des guépards est particulièrement compliquée en captivité comme dans la nature. L’espèce est classé vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale de Conservation pour la nature.

Sa population était évaluée à plus de 100’000 au début du XXe siècle. Actuellement, en raison de la dégradation de son milieu de vie, des effets du réchauffement climatique et du braconnage, il n’en resterait plus que 7 100 dans la nature.

© CN

C’est pourquoi depuis 1992, un programme d’élevage européen a été mis en place pour que des zoo, comme celui de Montpellier, échangent leurs données, connaissances et animaux afin de favoriser la reproduction des guépards. Aujourd’hui, les visiteurs du parc zoologique du Lunaret peuvent observer huit guépards adultes et ces trois nouveaux bébés, qui semblent bien acclimater à leur environnement.

3 Comments

  1. Bravo pour cette belle réussite aux équipes qui prennent soin de ces magnifiques félins menacés. Reproduction = bonnes conditions de vie , Continuez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *