La Métropole de Montpellier reconnue par le label Ville et Métiers d’Art

La Métropole de Montpellier, par l’intermédiaire de son président Philippe Saurel -par ailleurs maire de Montpellier- a reçu le label Ville et Métiers d’Art des mains du député de l’Hérault Philippe Huppé. Une valorisation de la richesse et de la diversité des créateurs et des savoirs faire locaux ainsi qu’une reconnaissance de la politique destinée à promouvoir l’artisanat sur le territoire.

Le réseau Ville et Métiers d’Art, créé en 1992, regroupe plus de 70 collectivités, soit 391 communes. L’association désirent favoriser le développement et la transmission de savoir-faire d’exception. « Montpellier a bien compris que les métiers d’art classent automatiquement une métropole dans le rang mondial », explique son président Philippe Huppé, « Philippe Saurel a raison de vouloir « cranter » un rang au dessus. En tant que président d’une métropole, il est dans une concurrence européenne et mondiale. Pour cela, il est obligé d’aller chercher l’excellence française c’est à dire les métiers d’art, les meilleurs ouvriers de France et tout ce qui peut tourner autour de cette notion, qui sont aussi des patrimoines vivants (…) Cette labellisation n’est pas la fin d’une étape mais le début d’une aventure. C’est un ADN qui se confirme à Montpellier et la volonté de continuer dans l’excellence ».

La promotion des métiers d’art

L’implantation de la chambre syndicale Ateliers Art de France à la Nef (rue de l’université), l’organisation du salon Ob’Art, les manifestations telles que les Estivales, les Hivernales ou le premier festival des arts et du feu tenu récemment sur l’esplanade Charles de Gaulle représentent des signaux forts en faveur de la valorisation des métiers d’art. Tout comme la politique, dans le cadre de l’opération Grand Coeur, destinée à favoriser l’implantation de jeunes artisans comme à Figuerolles dans l’îlot Pellicier. Une plaquette Circuit de découverte des métiers d’art et une page web avec une carte sur le site internet de la ville permettent de localiser les ateliers-boutiques ouverts au public.

Des artisans d’art ou des meilleurs ouvriers de France reçoivent régulièrement la médaille d’honneur de citoyen de la ville, a rappelé Philippe Saurel : « Ce sont des qualificatifs que peu de gens connaissent, mais qui représentent beaucoup pour l’ensemble des métiers. Et quand j’utilise le terme de métier, je l’utilise au sens de Mistral dans le poème Les Compagnons extrait du merveilleux livre Calendal  : « Métier vaut baronnie ». Métier vaut titre de noblesse». ».

Les luthiers mis en avant

Le premier édile a notamment mis en avant les luthiers « qui maintiennent autour de cet art particulier la tradition culturelle de Montpellier ». Avec ce label, Montpellier intègre l’association Ville et Métiers d’Art, que Philippe Huppé souhaite développer le plus possible : « Plus on sera nombreux dans cette association, plus on pourra pousser les gouvernements en tout genre à aller vers les métiers d’art, vers les professionnels, vers l’artisanat. Car c’est ce qui va créer de l’emploi dans le futur et c’est ce qui sauvera la France ».

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *