Intelligence artificielle : Microsoft choisit Castelnau-le-Lez

À la rentrée, la multinationale américaine va ouvrir à Castelnau-le-Lez, à la périphérie nord-est de Montpellier, une école IA Microsoft chargée de former des développeurs et développeuses en intelligence artificielle. Un projet soutenu par la Région et présenté officiellement vendredi après-midi.

Dès le mois d’octobre donc, l’école IA Microsoft accueillera sa première promotion montpelliéraine. Installée sur la commune de Castelnau-le-Lez, près du futur parc Eurêka, cette école formera une trentaine de jeunes, âgés de 19 à 39 ans, aux métiers du numérique appliqués à l’Intelligence artificielle et notamment des développeurs et développeuses.

Il s’agit de la seconde école ouverte en France par Microsoft, après Paris : « Je remercie Microsoft d’avoir choisi notre territoire pour créer sa première école hors Paris », commente Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie.

Un solide réseau numérique régional

« Ce n’est pas le fruit du hasard », complète la présidente de la Région Occitanie : « Notre région, avec ses deux métropoles labellisées French Tech, est bien repérée comme une place fort française dans le domaine du numérique. Et avec Dell et IBM, Montpellier est aussi une place reconnue pour l’informatique ». De plus, école s’inscrit dans le programme déjà mis en place par la collectivité en faveur de la formation aux nouveaux métiers du numérique : « Nous avons créé 18 Ecoles du Numérique en Occitanie, dont la dernière, à Toulouse », confirme l’élue : « Cette nouvelle école Microsoft renforce et crédite un dispositif régional qui s’appuiera donc, dès octobre 2018, sur 19 écoles ».  

Le modèle parisien dupliqué ici

En mars dernier, à Issy-les-Moulineaux Paris, le secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, a inauguré la première école Microsoft. C’est Montpellier qui a retenu l’attention du géant informatique pour ouvrir la première école en province qui fonctionnera selon le modèle parisien : les jeunes sélectionnés auront de 19 à 39 ans, seront considérés comme éloignées de l’emploi et seront admis exclusivement sur entretien pour suivre le cursus de 7 mois suivi par douze mois en alternance au sein d’entreprises partenaires: « Nous ne prendrons pas de jeunes diplômés mais des personnes motivées qui veulent réussir, dont au minimum 30 % de femmes », précise Laurent Schlosser, membre du comité exécutif de Microsoft et présent à Castelnau-le-Lez.

L’école Microsoft sera installée à proximité du BIC de Montpellier et de l’écosystème numérique local

Une formation à 5 000 €

Cette école IA Microsoft apparaît comme une école de la 2ème chance qui mise sur la motivation des candidats. La formation sera organisée avec Simplon, spécialisée dans la formation au numérique et encadrée par une équipe pédagogique de six personnes.

La future promotion (qui débutera les cours en octobre) livrera au printemps prochain son lot de futurs développeurs data IA : « L’expérience parisienne est concluante », affirme Laurent Schlosser : « les ¾ des jeunes en formation, depuis quelques mois seulement, ont déjà signé un contrat d’apprentissage car leur formation correspond bien aux besoins des entreprises ». Une formation financée à parité par la Région et Microsoft et évaluer à 5 000 € par élève.

L’IA, quelques exemples

Laurent Schlosser explique à quoi peut servir l’intelligence artificielle : « A prédire le futur ! A partir des données recueillies sur un ascenseur par exemple, on peut, en développant un programme d’IA spécifique, prédire avec précision quand se produira la prochaine panne, quand telle ou telle pièce va lâcher. De fait on peut intervenir en amont pour éviter la panne. Et c’est valable aussi pour les avions : prévoit et anticiper les pannes pour ne pas immobiliser les avions. Pour les entreprises, l’IA porte un gros potentiel… L’enjeu que l’on relève, avec les formations Microsoft IA, est de former des spécialistes capables d’analyser les données DATA pour créer des modules d’IA ».

La première pierre de Station d’Oc

Pour le maire de Castelnau-le-Lez, ce projet symbolise la volonté politique d’ériger, avec la Région, l’emploi en priorité : « Nous avons travaillé main dans la main avec Carole Delga et les services de la Région pour faire venir Microsoft dans l’Hérault », rappelle le maire, Frédéric Lafforgue, élu sous l’étiquette des Républicains : « Et nous travaillerons toujours ensemble, Madame la présidente, dans l’intérêt de nos populations ». Mais, le maire de Castelnau-le-Lez a aussi profité de la présentation de l’école IA Microsoft pour rappeler le grand projet Station d’OC porté par la commune.

Le futur campus numérique Station d’OC verra le jour à Castelnau-le-Lez sur le site du Sablassou, directement desservi par la future gare TER

Un campus numérique dans 5 ans

Prêt du futur Park Eurêka dédié aux start-up qui doit surgir de terre à côté du BIC de Montpellier, la Ville de Castelnau-le-Lez porte, avec la métropole de Montpellier, la création d’un campus numérique baptisé Station d’Oc : « Cette école est la première pierre du projet de campus numérique Station d’Oc », confirment le maire de Castelnau-le-Lez et la présidente de la Région Occitanie.

Pour l’heure, les deux élus ne donnent pas de chiffres sur ce futur campus : « Nous finalisons le dossier, précise Frédéric Lafforgue, Station d’Oc devrait voir le jour d’ici 5 ans ».

2 Comments

  1. Jolie photo de personnalités de notre région.
    Le potentiel de création est la.
    Espérons que d’autre création d’ampleur vont voir le jour.

    Altrad,Orchestra,CCI,Occitanie,Ubisost,Microsoft,Dell,IBM

    Une douce odeur de French Silicone Valley commence a se répandre dans l’air…

    Manque plus qu’un French Google….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *