Grand Site de France : l’Hérault fait label

Claude Barral, vice-président délégué à l’économie et au tourisme du Conseil départemental de l’Hérault, a assisté à la cérémonie de remise du label « Grand site de France – Gorges de l’Hérault » mercredi dans le parc de Brissac. Avec deux Grands sites labellisés et trois en projet, l’Hérault est aujourd’hui le premier département en nombre de sites engagés dans une démarche de labellisation.

Il y a déjà deux sites labellisés « Grand site de France » dans l’Hérault : « St-Guilhem le désert – Gorges de l’Hérault », labellisé en 2010, et le « Cirque de Navacelles », labellisé en juin 2017. Et il pourrait à terme y en avoir trois autres : « Vallée du Salagou et Cirque de Mourèze », « Cité de Minerve, Gorges de la Cesse et du Brian » et « Canal du Midi du Malpas à Fontserane ».

Avec cinq sites visés, l’Hérault s’impose comme le premier département métropolitain pour le nombre de démarches de labellisation engagées.

Plus d’1 M€ 

Pourquoi cette frénésie de labels Grands Sites ? Parce que pour le Département de l’Hérault, ce label est devenu un atout touristique de premier plan. La collectivité consacre d’ailleurs chaque année plus 1 million d’euros d’aides directes pour soutenir la démarche Grand Site de France : « Et à cet effort direct se rajoutent les aides contribuant à l’aménagement des routes, au maintien de l’agriculture et à la préservation de l’environnement, complète Claude Barral, Le label Grand Site permet de valoriser tous les sites remarquables qui concourent à l’identité et à la richesse du territoire héraultais ».

Extension pour les Gorges de l’Hérault

D’où l’engagement du Département dans toutes les étapes des démarches de labellisation Grand Site : ingénierie, conseils, financement du fonctionnement des structures gestionnaires, études, financement de travaux, d’équipements publics ou privés…

Pour illustrer l’enjeu de la labellisation, le vice-président de la collectivité revient sur l’expérience Grand Site Gorges de l’Hérault, « élargie cette année à toutes les Gorges de l’Hérault, soit un périmètre de 20’000 hectares ».

Priorité pour le tourisme

« Il s’agit en effet d’une belle reconnaissance du travail accompli par les territoires concernés, poursuit Claude Barral, maire de Lunel, Le soutien du Département aux Grands sites est une priorité aujourd’hui affirmée dans le Schéma départemental du Tourisme et des Loisirs avec les loisirs de pleine nature et l’oenotourisme. L’enjeu pour le Département est de favoriser l’attractivité sur son territoire tout en préservant son patrimoine, ses paysages et son littoral ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *