Montpellier-Pignan : les contrebandiers de cigarettes étaient attendus

INFO MÉTROPOLITAIN. Des contrebandiers de cigarettes présumés qui opéraient entre la région de Montpellier et ls pays de l’Est ont été interpellés en flagrant délit, ce dimanche matin, par le Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Montpellier. La brigade de recherches et d’intervention -BRI- a participé à ce beau coup de filet, auquel le Groupe d’intervention régional -GIR- de Montpellier a été associé.

Cinq trafiquants, dont un grossiste et deux épiciers- ont été arrêtés à Pignan, dans une propriété dans un lotissement proche du centre du village, au moment où ils revenaient d’Ukraine, en convoi, avec un stock très important de cigarettes illicites qu’ils venaient d’importer. Un sixième complice a été interpellé à Montpellier. Les cigarettes étaient écoulées dans des épiceries de nuit de Montpellier et alentour.

Surveillés, filés et écoutés

Les trafiquants ignoraient qu’ils étaient discrètement filés, que leur pavillon de Pignan était surveillé 24h sur 24 et que leur téléphonie était écoutée depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ils n’avaient rien remarqué d’anormal, avant de quitter Pignan pour l’Ukraine.

Les policiers de la PJ de Montpellier ont donc laissé partir les trafiquants pour récupérer des cartouches de cigarettes de contrebande, dont le nombre total n’a pas été communiqué, mais qui serait très élevé et pour les rapatrier dans l’Hérault. Une souricière avait été tendue et les policiers ont surgi dès l’immobilisation des véhicules des contrebandiers, à 6h, ce dimanche.

Les suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux du SRPJ, à l’hôtel de police de Montpellier, tandis que la propriété et les voitures du convoi ont été perquisitionnées durant une partie de ce dimanche.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *