Vallée de l’Hérault : coup d’arrêt à un trafic de cannabis

Cinq trafiquants de drogue présumés âgés de 17 à 49 ans ont été interpellés mardi au petit matin par une trentaine de gendarmes de la compagnie de Lodève, avec le concours des équipes cynophiles de Lunel et de Béziers. Un coup de filet au bout d’une enquête menée depuis octobre dernier sur un trafic dans la Vallée de l’Hérault.

Après huit mois de surveillances, de planques, de filatures et d’analyse pointue de la téléphonie des dealers, les militaires de la gendarmerie de Gignac et de la brigade de recherches de Lodève ont lancé une opération, à l’aube. Les trafiquants agissaient principalement dans un triangle formé par les communes de Saint-André-de-Sangonis, de Gignac et de Clermont-l’Hérault.

Herbe et résine de cannabis

Les minutieuses investigations menées ont permis de confondre tous les acteurs de ce réseau qui occasionnait une réelle gène à la population dans ce secteur, puisque les deals se déroulaient souvent en pleine rue. Ce réseau bien implanté dans la Vallée de coeur d’Hérault alimentait des dizaines de consommateurs de shit.

Les perquisitions effectuées ont permis de confirmer la matérialisation des infractions : de la résine et de l’herbe de cannabis ont été saisies en faible quantité, ainsi que de l’argent liquide. Le parquet de Montpellier a apporté une réponse rapide : trois des dealers ont comparu devant le tribunal correctionnel de Montpellier, vendredi en fin d’après-midi, les deux complices ont été convoqués pour répondre ultérieurement de leurs actes devant cette juridiction.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *