Dublin : vent frais sur l’été

Accessible en seulement 1h40 de vol au départ de l’aéroport de Montpellier, Dublin se révèle une destination idéale pour passer des vacances au vert et fuir les fortes chaleurs estivales. Un city break rafraichissant donc, et testé pour vous par Métropolitain, le temps d’un week-end prolongé*. 

À la découverte de la ville

Pour commencer le séjour en beauté, partez le vendredi soir. Dublin est une ville de fête qui saura vous mettre à l’aise immédiatement. Réservez une chambre à moins de 10 minutes de Temple Bar, le quartier le plus célèbre de la capitale, déposez vos valises et foncez. Comme vous vous en apercevrez très vite, vous êtes ici dans LE temple de la fête et des bars (qu’on appelle ici des pubs). À découvrir la nuit pour vivre l’expérience pleinement : illuminations, artistes de rue, live music dans tous les pubs… On vous prévient, ça grouille de monde et la température à l’intérieur grimpe rapidement en flèche, la faute à une ambiance survoltée… ou à l’abus de Guinness ? Souvent un peu des deux mais bon, on est pas là pour vous surveiller !

 

Le lendemain, accordez vous une grasse matinée, régalez-vous d’un bon petit-déjeuner et partez à l’assaut de la ville. À taille très humaine, Dublin est une petit capitale, mais le choix est grand, vous risquez donc de beaucoup marcher.  Commencez, pourquoi pas, par la découverte du Trinity College, l’université la plus chic du pays. Rejoignez ensuite Grafton Street pour vous imprégner du rythme de la ville (et céder à une première tentation shopping ?).

Poursuivez tranquillement votre balade dans le quartier des Liberties. Il règne ici un parfum d’autrefois et d’anticonformisme qui ne laissera personne indifférent. Désaltérez-vous ensuite en haut de la tour panoramique de la Guinness Storehouse. Avec l’entrée, la maison vous offre en effet un ticket pour une boisson. Un peu cher par contre (25 euros), mais incontournable.

Ne faites pas l’impasse sur la Guinness Storehouse, un classique des séjours à Dublin

Le musée est en effet très bien conçu: interactif, réparti sur 5 niveaux avec chacun une thématique, ultra-moderne dans la mise en scène de l’histoire de la brasserie mythique… Vous y passerez environ 1h avant de siroter votre bière au sommet… et de doubler le temps de visite à cause de la boutique du rez-de-chaussée, tout simplement IR-RÉ-SI-STI-BLE ! Faites-vous ensuite pardonner de vos pêchés consuméristes en consacrant un moment pour visiter au moins l’une des deux cathédrales de Dublin: St Patrick’s et Christ Church. Rentrez ensuite vous reposer et vous rafraichir un peu. C’est samedi soir, vous allez avoir besoin de force pour tenir jusqu’au bout de la nuit. Pour vous restaurer, jetez un oeil à vos applis spécialisées pour dénicher une adresse dans vos goûts et dans votre budget. On vous recommande toutefois une excellente maison, »Dax » (3 Pembroke Street Upper) tenue par le Chef Français Olivier Meisonnave. La cuisine franco-irlandaise est y raffinée, délicate et savoureuse avec, en sus, une carte des vins réjouissante.

Le Français Olivier Meisonnave a donné à son restaurant le nom de sa ville d’origine (Dax) et positionné en peu de temps son établissement comme une référence à Dublin.

Pour profiter de votre dimanche, troquez les verres pour le vert et partez à la découverte des environs de Dublin. Côté plage ou côté montagne, c’est selon vos envies. L’office du tourisme vous conseillera probablement de très nombreuses excursions, mais trois nous séduisent particulièrement. Pour le côté historique: la ravissante bourgade de Malahide. Verdoyante, au charme désuet des anciens villages. Son château et ses jardins y sont fameux. La visite, rapide, ne prend que 45 minutes et vous permettra d’appréhender simplement l’histoire médiévale de cette terre riche d’histoire. Pas très loin de là, pour le côté revigorant, le village côtier de Howth, accessible depuis le centre-ville de Dublin par un rapide RER, est aussi un classique : touristes et locaux viennent s’y promener sur la jetée, acheter du poisson sur les docks, randonner sur ses hauteurs pour admirer le vue…

Les plus gourmands auront repéré quelques bonnes adresses pour déguster la cuisine irlandaise authentique. Pour notre part, c’est le East Café King Sitric Hotel & Restaurant et sa carte de produits de la mer qui remporte tous les suffrages. Besoin de conseils? Demandez à parler à la patronne, Joan. Elle connaît ses classiques comme sa poche et mettra un point d’honneur à vous surprendre.

Vous préférez plutôt les vertes collines de l’arrière-pays ? Ou vous êtes simplement un fan inconditionnel de la série Vikings ? Dans ce cas, direction le sud de Dublin. 1h de bus ou de voiture suffira pour que vous puissiez rejoindre le sublime site monastique de Glendalough, ses lacs, ses ruisseaux… Quel calme, quelle sérénité on ressent à s’y promener… La nature vous y entoure et offre un spectacle éblouissant. Demandez à votre chauffeur de s’arrêter sur le bord de la route pour admirer le panorama. On l’a fait et regardez la vue qui s’est offerte à nous (ici: Lought Tay).

C’est là le principal atout de Dublin: une capitale vivante et authentique, que l’on prend plaisir à découvrir, mais dont il est aussi très facile de s’extraire pour renouer avec la nature, le temps d’un après-midi ou d’un week-end. On ne saura bien sûr que vous conseiller de consacrer un temps plus long à explorer Dublin et l’Irlande toute entière, mais on vous rassure sur un point : en seulement trois jours, vous en prendrez déjà plein la vue.


>> Prétextes tout à fait légitimes pour prolonger le séjour : « Le Whisky, j’adore… mais comment ça se prépare ? De quelle façon ça se déguste? Pourquoi parle-t-on ici parfois de Whiskey et pas de Whisky? J’ai besoin d’en savoir plus et en plus il paraît que la distillerie Teeling Whiskey organise des visites super! »  / « Dublin, c’est top! Mais le guide m’a parlé de la cité médiévale de Kilkenny et j’adooooore les châteaux. » / « Mince, il y y a aussi le musée Titanic à Belfast, le Connemara du côté de Galway ! Et les falaises de la côte ouest ! » (etc, etc.)

 

 >> MONTPELLIER > DUBLIN

*Jusque 3 vols par semaine l'été: lundi, vendredi, samedi. À partir de 120€ A/R avec Aer Lingus

Plus d'informations sur les dates et horaires de vols ici

Office de tourisme irlandais: ici

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *