Espace Renaissance : un gala pour aider les enfants

Hier, se tenait au Pasino de La Grande Motte, le gala annuel d’Espace Renaissance. L’association dédiée à la cause de l’enfance organisait sa traditionnelle vente aux enchères pour financer son fonctionnement et surtout un projet d’ampleur : un « Maison Renaissance », à Juvignac.

Près de 700 personnes avaient répondu présent, permettant à l’association de récolter 153’000 euros, grâce à la générosité de nombreuses personnalités locales.

L’association

Espace Renaissance est une association non-lucrative dédiée à la cause de l’enfance. En activité depuis 2013, elle a su se développer rapidement grâce à l’implication de ses membres et notamment de son président, Joël Fernandez. Parrainée par le rugbyman Louis Picamoles, Espace Renaissance réunit aujourd’hui plus de 720 adhérents, de nombreux bienfaiteurs et d’associations partenaires.

Elle est également reconnue association d’intérêt général. La première volonté de l’association était de créer un lieu d’accueil unique pour éviter qu’un enfant victime de violences ne subisse l’ensemble de la procédure judiciaire, en plus des préjudices déjà subis. Concrètement, Espace Renaissance met à disposition gracieusement aux associations retenues, un local adapté de 100 m² au 779 rue Saint-Hilaire, dans le quartier des Près-d’Arènes à Montpellier, et s’appuie sur l’organisation de diverses opérations et manifestations auprès des entreprises, des collectivités ou des particuliers afin de récolter des fonds et en reverser la quasi-totalité -hors frais de fonctionnement- aux enfants en difficultés au travers de ces associations spécialisées.

Maintenant, une Maison des parents

Espace Renaissance poursuit un nouveau projet d’ampleur : la construction d’une Maison des Parents, destinée à accueillir les familles d’enfants hospitalisés pour une longue durée et leur permettre de rester auprès d’eux le temps de leur hospitalisation.

« En effet, lorsqu’un enfant est hospitalisé loin de son domicile, il est difficile pour les parents de rester proche. Les structures médicalisées et les hôtels coûteux ne sont pas des solutions adaptées à la vie familiale. Pour se retrouver, les familles ont besoin d’un vrai lieu d’accueil pour qu’elles puissent se sentir comme «à la maison». », explique Joël Fernandez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *