Nîmes : Carole Delga a inauguré le Musée de la Romanité

C’est un nouveau bijou culturel en Occitanie, qui rayonne au-delà des frontières : le Musée de la Romanité a été inauguré ce samedi, en centre-ville de Nîmes par Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie -Pyrénées-Méditerrané-, en présence notamment de Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, Laurent Stéfanini, Ambassadeur de France auprès de l’Unesco, et de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes

Soutenu à hauteur de 10M€ par la Région Occitanie -Pyrénées-Méditerranée-, le Musée de la Romanité offre au spectateur un espace unique, accessible au plus grand nombre, qui permet à chacun de découvrir le passé antique de la ville de Nîmes et de l’Occitanie toute entière.

Imaginé par l’architecte Elisabeth de Portzamparc et situé en face des Arènes, le musée dispose d’une surface totale de 3 500m², ainsi que d’une collection de 25’000 objets, issus des sites archéologiques de la Région. Il présente au visiteur une collection de 5 000 objets et un espace de 630m² dédié aux expositions temporaires. La toute première, intitulée « Gladiateurs, héros du Colisée » est visible jusqu’au 24 septembre prochain.

« Une vitrine exceptionnelle »

« Ce musée est une vitrine exceptionnelle qui nous plonge dans l’histoire de notre territoire. Il est de notre responsabilité de rapprocher ces collections exceptionnelles du public, afin que chacun puisse s’approprier cette part d’identité collective. Ce projet emblématique est à l’image de la politique culturelle et patrimoniale que je souhaite mener pour notre région : favoriser un large accès à la culture, pour tous et dans tous les territoires. Par son caractère unique ce musée est un ambassadeur du patrimoine occitan en France et à l’étranger. Car, nous le savons, la culture n’a pas de frontières et je suis persuadée que la renommée de ce musée n’en aura pas non plus », a notamment souligné Carole Delga.

Enrichir les collections

La Région mène une politique ambitieuse de soutien au réseau de Musées de France du territoire, qui vise à développer et enrichir leurs collections, améliorer la méditation pour une diffusion plus large des connaissances et assurer l’accès au plus grand nombre à la culture.

La création de ce nouveau musée s’inscrit également dans l’ambition régionale de structurer un réseau de sites antiques, pour valoriser ce patrimoine culturel au travers d’un itinéraire touristique et culturel en Occitanie. C’est également en ce sens que la Région porte le projet de construction du musée Narbo Via à Narbonne, qui redonnera toute sa place au patrimoine antique narbonnais et régional.

>> L’entrée est gratuite durant ce week-endhttps://museedelaromanite.fr/

La ministre de la Culture, le maire de Nîmes et la présidente de la Région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *