Voxaya, la start-up qui lit les roches

Grâce à une levée de fond de plus de 300’000 € en juin dernier, Voxaya, créée à Montpellier en 2014, va très prochainement commercialiser Voxilon®, son premier logiciel de micro-analyse 3D d’échantillons de roches. Une solution destinée aux industries extractives, et plus particulièrement à l’industrie pétrolière.

Hébergée par le BIC de Montpellier à Cap Omega, Voxaya a développé une solution logicielle d’analyse d’images 3D très haute résolution de matériaux poreux, naturels ou synthétiques, permettant d’explorer des échantillons de manière non invasive. « Concrètement, notre logiciel Voxilon® est capable d’explorer la structure intérieure d’échantillons de matériaux afin de déterminer leurs propriétés mais sans les détruire », explique Vanessa Hébert, directrice générale de la start-up.

Le logiciel fonctionne sur le principe de la tomographie à rayons X, capable de réaliser des simulations d’écoulement et transport dans les milieux poreux.

Le pétrole et le gaz visés

Une solution qui, selon ses concepteurs, révolutionne le secteur : « Facile à prendre à prendre en main et déployable sur toutes les plateformes informatiques, Voxilon est capable d’exécuter ses simulations en des temps extrêmement courts, comparé aux solutions actuelles utilisées actuellement dans les laboratoires », précise la dirigeante.

Voxilon® s’adresse ainsi en premier lieu aux acteurs pétroliers et gaziers, mais son application convient également à d’autres marchés comme la géothermie, le stockage souterrain ou la géotechnique, la construction et l’aéronautique.

2018, le décollage pour Voxilon

Philippe Gouze, directeur de recherche au CNRS et cofondateur de Voxaya avec Vanessa Hebert et Olivier Rodriguez, spécialisés dans l’analyse digitale des roches, précise que La start-up profitera de la 80ème conférence de l’European Association of Geoscientists and Engineers, du 11 au 14 juin à Copenhague, pour prouver la capacité de son logiciel : « Nous devons accélérer et affirmer notre position sur les marchés européens et américains », annonce-t-il : « 2018 doit être l’année du décollage avec, notamment, des partenariats avec l’Amérique du Nord ».

En lien avec le Houston Energy Corridor

Le marché des métiers de l’énergie que vise Voyaxa, évalué à plus de 15 milliards d’euros, passe par les USA : « Sur ce marché mondial, notre de micro-analyse 3D doit trouver sa place », déclare Olivier Rodriguez, Président de Voxaya : « Bien implantée en France, Voxaya souhaite entreprendre le marché américain où nous avons établi de nombreux appuis au sein du Houston Energy Corridor, un équivalent de la Silicon Valley, spécialisé dans l’analyse des géoressources pétrolières et gazières… Notre ambition est de contrer notre principal concurrent, un fabricant américain de systèmes d’acquisitions d’images qui a généré plus de 930 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 ».

Doublement des effectifs

Depuis sa création en 2014, Voyaxa (5 salariés)) est soutenue par la SATT AxLR. La start-up va profiter de la levée de fonds réalisée auprès des business angels régionaux Meliès et Business angels pour lancer son offensive commerciale avec, déjà, un doublement des effectifs prévu d’ici l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *