Montpellier : la sexagénaire disparue retrouvée morte

INFO MÉTROPOLITAIN. La sexagénaire qui avait disparu depuis le jeudi 19 avril dernier de son domicile du Petit-Bard-la Pergola, à Montpellier est décédée. Son corps a été retrouvé samedi après-midi, au pied de deux arbres, dans le recoin d’un petit jardin inaccessible au public, jouxtant le bâtiment de la Caisse primaire d’assurance-maladie -CPAM- du cours Gambetta, dans le quartier de Plan Cabanes.

Une autopsie ordonnée

C’est un passant intrigué par une forte odeur pestilentielle s’échappant de cette parcelle qui a donné l’alerte. La police technique et scientifique du Service régional d’identité judiciaire -SRIJ- du commissariat central de Montpellier a gelé la scène où gisait le corps pour les besoins des investigations. Un médecin légiste a réalisé un examen sommaire, sans relever des traces de coups suspectes portées par un tiers.

Toutefois, une autopsie a été ordonnée pour déterminer la date et les causes de sa mort. Cette disparition avait été jugée inquiétante par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault, qui avaient diffusé un avis de recherche. Métropolitain avait évoqué cette disparition ici.

Elle se déplaçait en tramway

Jeanne A., 69 ans, qui se déplaçait en tramway résidait dans un logement de la Cour des Écoles, dans la cité ouest du Petit-Bard-la Pergola. La dernière fois qu’elle avait été vue vivante par son compagnon, c’était le jeudi 19 avril dernier. Depuis, malgré la diffusion de sa photo dans l’avis de recherche, elle ne s’était plus manifestée et on on n’avait pas retrouvé sa trace, jusqu’à la macabre découverte par un témoin.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *