Nouveau stade. Laurent Nicollin : « Philippe Saurel est bien, il nous aide »

Dans une interview accordée ce vendredi à nos confrères du Figaro, Laurent Nicollin, le président du MHSC évoque le projet de construction du nouveau stade de football, qui sera implanté sur le site Est d’Odysseum, à Montpellier, selon l’ardent souhait de Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole. Un projet qui tient à coeur aux dirigeants du club, aux joueurs et aux supporters, même si le stade de la Mosson sera très regretté.

Un an après la disparition de Louis Nicollin, mort le jour de ses 74 ans, le MHSC, 8e de Ligue 1, est toujours en course pour une place européenne, à deux journées de la fin du championnat. Le dernier match de la saison a lieu ce samedi soir à la Mosson, face à Troyes, avec l’opération « Un abonné, un invité ».

« Loin d’être grisé par cette réussite sportive, le président Laurent Nicollin reste persuadé que l’avenir du club, fondé par «Loulou» il y a un poil plus de 40 ans, passera par le nouveau stade, ou ne passera pas », écrit Le Figaro.

« On a acté le lieu »

À propos du nouveau stade, Laurent Nicollin assure que, « s’il n’y a pas le nouveau stade, on restera le temps qu’on restera en Ligue 1, et on mourra à La Paillade. Et c’est peut-être beau aussi de mourir où on est né ! Mais à un moment donné, je suis persuadé qu’on ne s’en sortira pas. Pas de foot-fric ? Oui, mais à un moment donné, il faut un peu d’argent quand même… Après, il ne faut pas nous reprocher qu’on n’a pas d’ambition et qu’on joue seulement le maintien. Tant que je n’aurais pas de nouveau stade, chaque saison, j’aurai pour objectif le maintien. Pour la construction du nouveau stade, on avance avec le maire, Philippe Saurel sur différents projets. On a acté le lieu, on sait ce qu’on veut faire et il y a la volonté politique. Maintenant, on est en phase financière, c’est-à-dire trouver ce qui coûtera le moins possible aux Montpelliérains et aux Montpelliéraines, ce qui impactera le moins le groupe Nicollin et le club. On cherche ».

« Philippe Saurel est quelqu’un de bien »

Laurent Nicollin évoque sa proximité avec Philippe Saurel : « On veut trouver les meilleures solutions pour que tout le monde sorte grandi, que tout le monde soit fier du projet. On ne veut pas certains ne profitent pas de cela pour s’attaquer au maire. Philippe Saurel est quelqu’un de bien, il nous aide, et j’aime les gens qui nous aident. Le projet est acté, mais si on ne trouve pas les sous, à un moment donné… On sait qu’il faut qu’on trouve un nouveau lieu de vie, qu’on crée autre chose. Financer le stade par nous-même ? Ça peut être une possibilité. Il faut tout étudier. Je ne veux pas qu’on nous reproche de nous servir de l’argent public. C’est pour cela qu’on cherche de notre côté. Si Nice, Lyon, Lille ou Bordeaux l’ont fait, c’est que pour avoir des retombées financières, un meilleur outil et accueillir les gens dans de meilleures conditions, il faut en passer par là ».
Le nouveau stade où évoluera le MHSC dans le futur et dont le nom n’a pas encore été trouvé, pourrait être inauguré en 2022. Pourquoi pas le Stade Louis Nicollin, au fait ?

 

 

2 Comments

  1. Une bonne solution pour financer un tel lieu inopportun en cette période comme pour certain lieu culturel ou cultuel {pagofe, mosquée…} prendre l’argent parmi les adeptes et les supporters, aussi diminuer le salaire des joueurs, tant celui des élus… /ainsi la priorité de la municipalité pourrait être orienté vers l’utile comme par exemple les EHPAD…

Répondre à votez braves gens Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *