Interview. Élie Semoun au Pasino : « Tout au second degré »

Mercredi 7 juin, Elie Semoun sera sur la scène du Pasino, à la Grande-Motte. Interview.

Elie, vous serez prochainement au Pasino de La Grande-Motte pour jouer votre spectacle « À partager ». À quoi dont-on s’attendre cette fois ?

 « À partager » est un mix de l’ancien et du prochain spectacle que je suis en train de préparer. On y retrouve des personnages phares de mes sketchs et d’autres, tout aussi surprenants, à qui j’ai voulu donner vie. J’en suis à déjà plus de 200 représentations… On peut dire que je suis rodé.

Aucun risque de « déjà vu »?

Aucun… Enfin, sauf si vous êtes déjà venu le voir ! (rires) Bon, il est certain que je ne réécris pas tout le spectacle à chaque fois, mais je me renouvelle en permanence dans mes vannes. Je teste des trucs. J’en fais évoluer d’autres… L’originalité est une vraie obsession professionnelle chez moi.

Idéale transition pour évoquer vos personnages… un peu… surprenants. Pour ne citer qu’eux : Xavier l’handicapé moteur et dragueur, Oussama Ben Dubois l’unijambiste, Mapi Cougar « gourmande et épanouie », mais aussi un maire fraichement élu et aux accents fascistes, un amateur de prostituées thaïlandaises…

Vous savez, moi j’aime rire des choses qui sont supposées faire pleurer. La mort, le handicap, le désespoir, l’horreur… Ces sujets m’inspirent. Vous aurez bien sûr compris qu’il s’agit de second degré. Je remarque, c’est amusant, qu’au début du spectacle, quand j’arrive en béquilles sur scène dans mon rôle d’handicapé, les gens se figent. Au début, ils se retiennent de rire. Ils se disent « Oh, c’est trop affreux. Je n’ai pas le droit de rire de ça ». Mais ils ne résistent pas bien longtemps parce qu’ils voient que je ris de tout, de tout le monde, mais aussi de moi-même. La preuve, dans l’un de mes sketchs, je dialogue avec ma mère décédée. Un autre sujet sensible, mais que l’humour vient rendre plus accessible.

>> Vidéo : découvrez ici un extrait du spectacle

>> ELIE SEMOUN
À PARTAGER
MERCREDI 7 JUIN - 20h30
LE PASINO - LA GRANDE MOTTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *