Conférence à Pignan : le cinéma italien par Giuseppe Cavaleri

L’association la Kemia de la Palmeraie à Pignan, à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Montpellier, organise une conférence sur le cinéma italien, ce vendredi 4 mai à partir de 18h30 dans les caves du Château. Elle sera donnée par un universitaire. Elle est ouverte à tous, en clair, l’entrée est gratuite. Cette conférence sera clôturée par le verre de l’amitié.

Le conférencier est loin d’être un inconnu : Giuseppe Cavaleri, un Italien de 30 ans est un des brillants orateurs de l’Universitaire de Paris-Nanterre. Il a fait sa thèse sur le cinéma italien. Il bénéficie de la double nationalité, Française et Italienne. Un rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux qui sont fans du cinéma italien historique, notamment contemporain et de la culture de nos voisins transalpins.

Étude de l’impact des oeuvres cinématographiques

Voici une des interventions de Giuseppe Cavaleri sur un sujet qu’il maîtrise parfaitement : « Nous pouvons appréhender le cinéma comme un vecteur culturel capable de cristalliser les us et coutumes d’une société, ou comme un outil susceptible d’en manifester les aspirations. L’industrie cinématographique italienne demeure parmi celles qui ont su imposer dans l’imaginaire des publics des œuvres venues aussitôt enrichir le patrimoine culturel mondial. De nos jours, sa présence internationale est plus modérée, et le rayonnement de ses œuvres ne dépasse que rarement les limites nationales. Les quelques auteurs tels que Emanuele Crialese, Matteo Garrone et Paolo Sorrentino ont su gagner une visibilité désormais incontestable, leur permettant de devenir le symbole d’un cinéma italien contemporain renaissant. Les contenus de leurs filmographies sont le résultat de formes cinématographiques tout aussi riches que variées, et leur influence semble capable de modifier et de mettre à jour l’imaginaire des passionnés de culture italienne. Nos travaux veulent étudier et comprendre l’impact de leurs œuvres au sein d’un pays comme la France. À travers une étude qui se veut historique, sociologique et économique, nous analysons la représentation du réel dans l’histoire du cinéma transalpin, un idéal intellectuel qui semble intéresser particulièrement les publics français. Puis, nous nous consacrons aux contenus de nos trois filmographies de référence, pour en extrapoler les données socio-politico-économiques. L’étude de l’impact de ces œuvres sur les critiques cinématographiques français conclut ces travaux, qui se penchent également sur la distribution et l’exploitation de ce cinéma, présent non seulement dans les salles de l’Hexagone, mais diffusé parallèlement au sein de nombreux festivals ».

>> Pratique : conférence sur le cinéma italien par Giuseppe Cavaleri, vendredi 4 mai à 18h30, caves du Château à Pignan par l’association la Kémia de la Palmeraie. Entrée gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *