Villeveyrac : 800 raveurs réunis pour le pont du 1er mai

INFO MÉTROPOLITAIN. Quelque 800 teufeurs sont rassemblés depuis samedi sur un site champêtre isolé proche des éoliennes du vaste plateau d’Aumelas, dans la commune de Villeveyrac, en limite avec la commune de Saint-Pargoire, un endroit déjà occupé dans le passé pour abriter une rave-party.

Selon nos informations, les gendarmes de la compagnie de Pézenas, dont ceux de la brigade de Mèze, géographiquement compétente ont compté jusqu’à 300 véhicules garés en bordure de chemins de montagne et l’estimation de 800 raveurs est retenue, ce dimanche matin.

Cette rave-party se déroule sur des terrains privés pour le pont du 1er mai. « Les organisateurs ont indiqué qu’ils libèreraient le site mardi soir », révèle un officier de gendarmerie du groupement de l’Hérault, joint par Métropolitain.

Les gendarmes patrouillent

« L’arrivée massive brutale de camions de sonorisation -les raveurs dansent sur de la musique techno et électro-, puis de véhicules a été détectée samedi matin par des riverains qui ont prévenu le maire, qui a avisé la brigade de Mèze. Nous nous sommes transportés sur les lieux, où nous effectuons des patrouilles régulières jusqu’à mardi soir », ajoute t-il. Une rave-party sauvage placée sous haute surveillance.

Régulièrement dans l’Hérault, des zones de bois et de garrigue isolées sont le théâtre de rassemblements de teufeurs venus de la région, après s’être connectés sur les réseaux sociaux pour connaître le lieu exact, tenu secret par les organisateurs. Récemment, à l’issue d’une rave-party organisée également sur ce plateau, mais sur la commune d’Aumelas, les gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière -EDSR 34- et de la compagnie de Lodève avaient effectué de nombreux contrôles routiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *