Françoise Nyssen à Montpellier pour présenter le pass culture

Françoise Nyssen était en déplacement aujourd’hui à Montpellier. La ministre de la Culture y venait notamment présenter le pass culture. Un dispositif actuellement en phase d’expérimentation qui permettra à tout jeune de 18 ans de bénéficier de 500 € à consacrer à la culture à travers des spectacles ou des achats. Sous forme d’application, ce sera également un outil qui indiquera tous les événements culturels qui se trouvent à proximité de son utilisateur.

L’Hérault, territoire d’expérimentation

Après avoir rencontré dans la matinée des représentant de l’association des maires de France et échangé avec des acteurs de l’itinérance culturelle, à la suite des annonces du Plan Culture près de chez vous : artistes et œuvres sur les routes de France, Françoise Nyssen a été accueilli en mairie par Philippe Saurel. La ministre de la Culture effectuait là, sa troisième visite à Montpellier depuis sa nomination.

C’est la troisième fois que Philippe Saurel recevait Françoise Nyssen à Montpellier © CN

Françoise Nyssen s’est ensuite rendue à la médiathèque Émile Zola. Après une visite des lieux menée au pas de charge, la ministre a assisté à un open lab portant sur l’expérience utilisateur de l’application liée au pass culture. Avec le Bas-Rhin, la Guyane et la Seine-Saint-Denis, l’Hérault sert de territoire d’expérimentation. À Montpellier, il s’agissait d’ailleurs de la première présentation de cette application à un public.

500 € crédités à 18 ans

« Le pass culture est un outil de médiation culturelle, une application mobile d’un service public culturel de proximité pour le jeune » explique Françoise Nyssen. L’application indiquera tous les événements culturels se trouvant à proximité de la personne géolocalisée. C’est pourquoi de nombreux acteurs locaux, publics et privés, grands et petits, ont été consultés et sont encore invités à le faire précise la ministre de la Culture. Et si à 18 ans, les jeunes seront crédités de 500 € sur l’application, celle-ci sera accessible à tout le monde.

Un calendrier dévoilé prochainement

Pour l’heure beaucoup de choses sont encore à l’étude comme le financement dont le coût est estimé à 400 M €. Ou encore sa date de mise en application. Prochainement, dans les quatre départements test, « une communauté de jeunes seront les premiers expérimentateurs » précise Françoise Nyssen, « On a constitué un comité d’orientation avec des jeunes, des acteurs du monde culturel mais aussi de la mobilité, des élus… Sur le terrain nous avons les DRAC qui seront les rassembleurs de ces propositions. Ce sera un travail en continu ».

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron et enjeu citoyen auprès des jeunes pour Françoise Nyssen, le pass culture offre de belles et ambitieuses promesses. C’est pourquoi il est préparé avec minutie et beaucoup de consultations : « On travaille par expérimentation. On coconstruit. À chaque étape, on réalise les questions et les réflexions qui se posent ». Un calendrier sera bientôt dévoilé mais le pass culture ne devrait pas voir le jour avant 2019 a glissé la ministre de la Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *