MHSC / Ligue 1 : Montpellier s’incline lourdement face à Bordeaux (1-3)

Avec la réception de Bordeaux, Montpellier comptait bien profiter des faux pas de Nice (1-1 à Angers) et Rennes (défaite 2-1 face à Metz) dans la course à la Ligue Europa. Défaits 3-1 par des Bordelais d’une efficacité redoutable, les Pailladins laissent passer une belle occasion mais restent toujours dans la course. Événement lors de ce match, après plus d’un an d’attente en Ligue 1, le MHSC a obtenu son premier penalty que Camara n’a malheureusement pas transformé. Cruel… À cinq journées de la fin du championnat, les hommes de Michel Der Zakarian occupent la 7e place à un point de Rennes et Nice. Montpellier se déplacera d’ailleurs chez les Azuréens lors de la prochaine journée (dimanche 22 avril à 15h).

Montpellier surpris d’entrée

Malgré une bonne entame, les Montpelliérains jouaient de malchance. D’abord sur un coup franc de Mbenza. Le tir de l’attaquant belge, détourné par le mur, allait ricocher sur la transversale et le poteau sans franchir la ligne (5e). Puis sur un corner bordelais, la déviation de Pablo était coupée par Braithwaite pour l’ouverture du score (0-1, 9e). À l’image de Lasne au milieu de terrain ou de Cozza et Aguilar, très actifs dans leurs couloirs, Montpellier se portait vers l’avant.

Plus attentistes, les Bordelais attendaient désormais les bonnes opportunités pour se projeter. Ainsi Kamano profitait d’une mésentente entre Mendès et Mukiélé. Heureusement, Lecomte intervenait avec autorité à l’entrée de sa surface avant que Congré ne se jette pour contrer la frappe de Braithwaite (29e). Si Montpellier avait la maîtrise du ballon, les attaquants peinaient à se montrer dangereux. En fin de période, Sio de la tête (43e) et Aguilar d’une belle frappe (45e) alertaient Costil.

Montpellier à nouveau surpris

Comme en première période, Montpellier se faisait surprendre rapidement. Bordeaux manquait une première opportunité. Sur la gauche, Sankharé débordait Mukiélé et centrait pour Braithwaite qui ne parvenait pas à ajuster sa tête plongeante (46e). Puis, à la retombée d’un superbe renversement de Lerager, Kamano, en s’aidant des bras pour contrôler le ballon, devançait Aguilar et trompait Lecomte d’une frappe croisée (0-2, 49e). Contrairement aux Girondins, Montpellier ne convertissait pas ses occasion. Lasne faisait preuve de beaucoup de volonté mais voyait sa tentative lointaine claquée par Costil (56e). Et la mauvaise après-midi montpelliéraine se poursuivait avec la sortie d’Aguilar, touchait à la cuisse gauche.

Le premier penalty depuis plus d’un an

Les Pailladins n’abdiquaient pas. Skhiri s’essayait également de loin mais le gardien bordelais faisant une nouvelle fois rempart (61e). Tout comme sur une frappe de Mbenza peut être un peu trop sur le portier pour le surprendre (69e). Montpellier faisait le siège de la cage bordelaise sans parvenir à faire trembler les filets. Pire, Bordeaux scellait le sort de la rencontre. Contento profitait d’une erreur de Mukiélé pour s’enfoncer dans la surface. Son centre en retrait était repris avec succès par Meïté (0-3, 78e).

Si tout semblait fini, les Montpelliérains continuaient à aller de l’avant. Skhiri, d’une très belle frappe enroulée dans la lucarne gauche de Costil, venait atténuer la défaite (1-3, 88e). L’espoir fou d’un retour semblait naître quand Lasne, fauché dans la surface, obtenait un penalty, le premier depuis plus d’un an. Mais Costil se détendait parfaitement pour détourner le tir de Camara (90e) et permettre aux Bordelais d’aller vers le coup de sifflet final en toute tranquillité.

Montpellier : Lecomte – Aguilar, Mukiélé, Mendès, Congré, Cozza – Skhiri, Lasne – Mbenza, Ikoné (46e Dolly), Sio (60e Ninga).
Remplaçants : Pionnier – Hilton, Piriz, Sambia, Dolly, Ninga, Camara.
Avertissements : Sio (42e), Cozza (47e), Lasne (55e).

Bordeaux : Costil, Sabaly, Koundé, Pablo, Cotento – Sankahré (67e, Meïté), Plasil, Lerager – Kamano (61e Malcom), Viada, Braithwaite.
Remplaçants : Mandanda, Baysse, Pellenard, Malcom, Meïté, Laborde, De Preville.
Avertissements : Koundé (3e), Braithwaite (28e).

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *