Hérault : trois projets de maisons de santé validés par l’ARS

Dans le cadre du Plan national d’accès aux soins, l’Agence régionale de santé  -l’ARS- soutient le développement des maisons de santé, qui facilitent l’accès aux soins dans les territoires et qui créent des conditions d’exercice plus attractives pour les professionnels de santé. En Occitanie, onze nouveaux projets de maisons de santé pluriprofessionnelles viennent d’être validés, dont trois dans l’Hérault.

Les trois projets validés

1 – HEREPIAN – ST GERVAIS SUR MARE – GRAISSESSAC : Une future maison de santé qui associe les compétences d’une trentaine de professionnels de santé, au service des habitants de ce secteur (deux médecins généralistes, huit infirmières, un sage-femme, sept masseurs-kinésithérapeutes, un ostéopathe, un orthophoniste, un diététicien, un pédicure-podologue, deux pharmacies et des vacations assurées par d’autres professionnels de santé (Ophtalmologue, chirurgien orthopédique, chirurgien-dentiste, sophrologue, …).

2 – SERVIAN : Une future maison de santé qui associe les compétences d’une douzaine de professionnels de santé, au service de près de 9’200 habitants dans ce secteur (donze professionnels de santé dont quatre médecins généralistes).

3 – MAGALAS : Une future maison de santé qui associe les compétences d’une dizaine de professionnels de santé, au service de près de 8’300 habitants dans ce secteur (dix professionnels de santé dont cinq médecins généralistes).

Les maisons de santé

Une maison de santé pluri-professionnelle c’est avant tout une équipe de professionnels médicaux et paramédicaux qui portent ensemble un même projet de santé au service de la population locale. Au sein d’une maison de santé, la coordination des activités de soins permet d’améliorer la qualité de prise en charge des patients. Les tâches administratives y sont mutualisées. Ces atouts concrets favorisent l’accès aux soins partout dans nos territoires.

Les professionnels de santé qui exercent au sein de ces équipes de soins répondent chaque jour aux besoins de santé quotidiens des usagers, mais ils déploient aussi des actions de prévention et de nouveaux services de santé. Au sein de ces nouvelles structures, des dispositifs de consultations avancées sont par exemple voués à se développer, pour faciliter l’accès à certains soins spécialisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *