Zéro-pesticide : un label régional pour le Département de l’Hérault

Le conseil départemental de l’Hérault vient d’être récompensé pour son engagement sur le zéro-pesticide.  Vendredi 30 mars dernier, le Département de l’Hérault a, en effet reçu le label régional « Engagé Zéro-phyto » pour son volontarisme en matière de réduction de l’utilisation de pesticides.

« Pari tenu ! », se félicite t-on au cabinet du président Kléber Mesquida. À l’issue d’une évaluation de ses pratiques en matière de réduction de l’utilisation de produits chimiques, par un jury régional, le Département de l’Hérault a officiellement obtenu le label « Engagé Zéro-phyto ». « L’aboutissement d’une démarche impulsée depuis plusieurs années », relève t-on au cabinet du président.

Au regard de sa dynamique engagée au bénéficie de l’environnement et de la santé publique, le Département de l’Hérault avait candidaté dans le cadre du dispositif « Objectif Zéro Phyto ». Ce label destiné aux collectivités qui s’engagent à réduire leur utilisation de pesticides, est porté par la Fredon Occitanie, la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles, la préfecture de région, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, l’Agence Régionale de Santé -ARS- d’Occitanie et la Région Occitanie.

« Route durable » récompensée

Avec sa démarche « Route Durable » lancée en 2010, le Département de l’Hérault a inscrit l’entretien de ses routes départementales et pistes cyclables dans une logique de développement durable. Dans la continuité, le conseil départemental s’est engagé dès 2014 à abandonner l’usage des produits phytosanitaires pour désherber les espaces publics, que ce soit pour le nettoyage des 4 500 km de bordures de routes départementales, mais aussi l’entretien de ses parcs et domaines départementaux.

Un engagement en conformité avec La loi Labbé du 6 février 2014, issue du Grenelle II de l’environnement, qui impose aux collectivités l’arrêt de l’utilisation des produits chimiques, à compter du 1er janvier 2017. Les particuliers seront concernés au 1er janvier de l’année prochaine.

Plus de pesticides depuis 2015

Après avoir réduit de façon drastique l’emploi des produits phytosanitaires, les équipes routières ont définitivement abandonné les pesticides en 2015, bien avant les échéances réglementaires. Une décision destinée à préserver l’environnement mais aussi à protéger la santé des agents concernés. Il en est de même pour l’entretien des espaces verts des domaines et abords de bâtiments départementaux où de nouvelles pratiques ont remplacé l’utilisation des produits phytosanitaires dès 2015.

Tout un arsenal de matériel alternatif est progressivement adopté par les agents d’entretien. Par ailleurs, dans la continuité de la démarche zéro-phyto, le conseil départemental de l’Hérault est passé au fauchage « raisonné » des bords de routes départementales. Cette technique présente de nombreux avantages tant pour la biodiversité qu’en matière de consommations énergétiques et d’émissions de gaz à effet de serre.

Au-delà de cette distinction inhabituelle pour un conseil départemental, cette démarche exemplaire a vocation à sensibiliser les Héraultais sur l’adoption de ces nouvelles pratiques d’entretien plus responsables appliquées aux routes, voies cyclables, jardins et domaines départementaux….avec la possibilité de les reproduire pour leur propre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *