Montpellier-Agde-Béziers : 2 kg de cocaïne et d’héroïne saisis

Deux saisies de drogue ont eu lieu mercredi à Agde et jeudi à Montpellier : au total, 2 kilos de cocaïne et d’héroïne ont été saisis. Dix personnes ont été interpellées.

Les policiers de la Sécurité publique du commissariat d’Agde enquêtaient depuis un an sur commission rogatoire d’un juge d’instruction de Béziers sur un trafic de drogue. Mercredi matin, une quarantaine de policiers d’Agde, Béziers et Montpellier et deux gendarmes du groupe cynophile de l’Hérault ont interpellé huit personnes, deux femmes et six hommes âgés de 30 à 40 ans. Ils étaient sous écoutes téléphoniques, surveillés et filés pour les besoins de l’enquête.

Les perquisitions ont été fructueuses : les policiers ont découvert des armes, dont un fusil à pompe, de l’argent liquide -3 330 €- 18 pochons contenant chacun un gramme d’héroïne, 52 grammes de cocaïne, 452 grammes de résine de cannabis et 778 grammes d’héroïne.

Tous les suspects étaient bien connus de la police et de la justice pour des trafics similaires dans le passé. Leur placement en garde à vue a été prolongé, hier. Ils sont suspectés d’avoir ravitaillé en produits stupéfiants des consommateurs qui venaient essentiellement d’Agde et de villages alentour : Florensac, Marseillan, Bessan, Saint-Thibéry, Vias etc.

Un couple arrêté

Hier, une enquête remontant à novembre dernier relative au démantèlement d’un trafic de drogue dans le centre-ville de Béziers a connu des prolongements à Montpellier, dans des appartements de l’Écusson et de la cité du Petit Bard. Sept trafiquants présumés avaient été interpellés, il y a cinq mois, lors d’une importante opération, à Béziers.

Les investigations menées sur commission rogatoire d’un juge d’instruction de Béziers ont connu un rebondissement, mercredi, dans quatre logements investis à Montpellier : 1,6 kilo de cocaïne ont été retrouvés -valeur marchande avant le coupage estimée à 160’000 €-, ainsi que 200 grammes d’herbe de cannabis, une arme à feu, 5 000 € en numéraires, du matériel pour cultiver le cannabis, des cahiers de commandes et de comptabilité. Une voiture a été confisquée dans le cadre d’une procédure judiciaire sur des avoirs criminels.

Le trafiquant présumé âgé de 25 ans et sa concubine âgée de 35 ans ont été placés en garde à vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *