Faculté de droit de Montpellier : la vidéo où le doyen est humilié

C’est un document : dans une vidéo tournée en fin de semaine dernière dans le hall de la faculté de droit, à Montpellier, on voit des jeunes femmes débarquer avec des tampons -tampax- maculés de sang -ou de ketchup ?-, s’avancer en direction du doyen Philippe Pétel et l’humilier longuement.

Le doyen a répondu à la provocation par quelques notes d’humour et, visiblement a tenté de calmer les excitées, dont on ignore s’il s’agissait d’étudiantes de la faculté de lettres Paul Valéry ou de militantes d’un collectif d’anars, ceux de l’ex-cinéma du Royal qui squattent des bâtiments publics et privés, à Montpellier, comme des témoins l’assurent…

Selon des témoignages, ces jeunes femmes ont fait part de leur colère, d’abord à deux agents de sécurité sur place, puis au doyen, à cause de la condamnation des accès aux toilettes. Or, les toilettes de la faculté de droit sont systématiquement fermés en début de soirée.

Façade taguée

Cette scène était antérieure de quelques heures avant l’intrusion musclée d’un commando d’inconnus encagoulés et armés -taser et bâtons- dans un ampli de la faculté de droit. Le lendemain de cette attaque, le doyen Philippe Pétel démissionnait.

Par ailleurs, dans la nuit de lundi à ce mardi, des tags ont été tracés à la peinture noire sur la façade de la faculté de droit, dans l’Écusson. L’enquête sur tous ces événements se poursuit activement au commissariat central de Montpellier.

Enfin, on apprend que la faculté de droit rouvrira mardi 3 avril.

>> La vidéo où le doyen Philippe Pétel est provoqué.

>> Les tags sur la façade de la faculté de droit.

La façade de la fac de droit taguée cette nuit. Photo Métropolitain.
Un des tags sur la façade de la fac de droit. Photo Métropolitain.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *