Aniane : trois heures pour secourir un malade à domicile

Le sauvetage d’un habitant d’Aniane âgé de 74 ans, à son domicile, dimanche matin a mobilisé les sapeurs-pompiers du Sdis 34 pendant trois heures. Et pour cause : le septuagénaire, un malade agité qu’il fallait hospitaliser en urgence, est obèse et les premiers pompiers arrivés de la caserne d’Aniane ne pouvaient pas l’évacuer sur la civière jusque dans la rue, où était garée l’ambulance.

Deux équipes d’astreinte du groupe en milieu périlleux -GMP- du Sdis de l’Hérault, venus de Montpellier -Mosson-Paillade- et de Saint-Martin-de-Londres ont été engagées pour procéder à l’opération d’évacuation particulièrement spectaculaire du septuagénaire, depuis une fenêtre de son habitation, avant qu’il ne soit médicalisé sur place par le médecin des pompiers de Clermont-l’Hérault, puis transporté aux urgences du CHU Lapeyronie, à Montpellier. Le retraité est hors de danger.

Véhicules spécialisés

La fusion des groupes de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux -ex-Grimp- et du secours en montagne a donné lieu, au Sdis 34, à la création du groupe en milieu périlleux, le GMP. Les casqués affectés à cette unité disposent de véhicules adaptés à cette spécialisation, qui demande l’utilisation de civières spéciales, de cordages, d’outils particuliers etc.

Des équipes d’astreinte du GMP 34 sont prêtes à répondre au moindre appel 24h sur 24, dans différentes casernes du département, notamment dans des centres de secours implantés dans des zones montagneuses : Saint-Martin-de-Londres, pour la proximité du Pic-Saint-Loup, Combes et Mons dans les hauts-cantons, où culminent l’Espinouse. Des pompiers du GMP qui sont souvent mobilisés pour aller secourir des randonneurs ayant fait des chutes sur des sentiers isolés et inaccessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *