Logement : le salon immobilier fait son show à Montpellier

Rendez-vous traditionnel de chaque début de printemps, le Salon de l’immobilier Méditerranée Occitanie -ce vendredi 16 mars, samedi 17 et dimanche 18 mars au Corum à Montpellier- propose d’aller à la rencontre de tous les professionnels liés au secteur du logement.

Un événement qui est également l’occasion de découvrir les nouveaux programmes mis à la commercialisation et les nouvelles innovations en matière d’habitat.

Plus de 8 000 visiteurs

Le Salon de l’immobilier regroupe en un seul et même lieu tous les acteurs de la profession immobilière : sur plus 3 000 m2 et 3 niveaux d’exposition, plus de 110 exposants -promoteurs, constructeurs de maisons individuels, agences immobilières, aménageurs, notaires, architectes, banquiers, avocats etc.- seront au rendez-vous pour présenter leurs services et leurs offres. ‘’L’an dernier, plus de 7 700 visiteurs sont passés le salon, cette année nous en espérons plus de 8 000’’, explique Guilhem Michel, l’organisateur de l’événement.

Le plein de nouveautés et d’innovations

Nouveaux quartiers, innovations, évolutions des villes… Une belle occasion d’aller à la découverte des nouveaux programmes immobiliers en cours en Occitanie et ses environs. Les visiteurs auront l’occasion d’aller à la rencontre des promoteurs et des constructeurs de maisons individuelles pour découvrir leurs futurs projets de constructions ou leurs commercialisations en cours. Ils pourront également se renseigner sur les dernières tendances, lois, possibilités d’investissement ou simplement assister à des conférences animées pas des professionnels du secteur.

Animations, conférences et débats

Cette 31e édition propose d’assister à de nombreuses conférences et débats publics. Un plateau TV avec la réalisation en direct d’interviews des professionnels exposants ou intervenants sera installé pour permettre de retrouver les bons conseils des intervenants sur la page facebook de l’organisateur : Salon Immobilier Montpellier.

Nouveautés de cette année : une nocturne ce vendredi 16 mars, de 19h à 22h, et l’inauguration du  »Village Start up ».

>> Guilhem Michel : ‘’Le salon a su s’adapter à un secteur en plein boom’’

Organisateur du Salon de l’immobilier Méditerranée-Occitanie, Guilhem Michel revient sur la programmation d’un événement incontournable créé il y a 31 ans par son père, Patrick. Devenu depuis l’une des plus importantes manifestations du secteur, le salon est ouvert à tous ceux qui recherchent un bien, des conseils pour investir ou encore pour défiscaliser. Il s’ouvre aussi progressivement aux nouvelles technologies, avec notamment une nouveauté cette année, l’organisation d’un ‘’Village start up’’ qui promet de nombreuses connexions.

>> Cette année, le salon de l’immobilier se tiendra les 16, 17 et 18 mars prochain. Quelles sont les principales attentes des exposants ?
Ce qui les motive, c’est de se présenter et de montrer ce qu’ils font ! Ils sont également présents pour renseigner et comprendre les attentes des visiteurs. Ils vont pouvoir pendant ces 3 jours, non seulement montrer leurs projets, mais aussi rencontrer le public directement et échanger autour de thématiques ciblées.

>> Avec 31 ans d’existence, ce salon a eu le temps d’évoluer. Quels ont été les principaux changements apportés depuis sa création en 1987 ?
Cet événement a évolué et grandi avec la Ville, la Métropole et la Région. Notre salon a su s’adapter au marché et devenir, année après année, l’un des plus importants du secteur.

Que viennent chercher les visiteurs ? 
>> Les visiteurs viennent tout d’abord chercher des réponses à leurs questions, mais ils viennent aussi découvrir les offres de biens. Ils sont nombreux aussi à venir s’orienter sur un projet de maison ou d’appartement, soit en résidence principale, soit pour investir. Grâce à la présence de courtiers et de banques, Ils peuvent, sur place et sans rendez-vous, faire des simulations de prêts. Une occasion d’être confronté à la réalité du marché en termes de développement mais aussi de chiffres.

Quel bilan tirez-vous du salon de l’année précédent et qu’attendez-vous de celui de cette année ?
L’année dernière, nous avons fêté nos 30 ans, une date anniversaire qui a marqué les esprits puisque le salon a rempli toutes ses attentes ! Je pense que cette année sera aussi un grand cru. Il ne faut pas oublier que ce salon se tient dans la 7e ville de France et que cette ville et sa Métropole sont en plein boom. Le secteur immobilier se porte bien et il semble, au vu du nombre de nouveaux arrivants chaque année, qu’il a encore de très beaux jours devant lui.

>> Qui sont vos partenaires officiels ?
Nos partenaires sont la Ville de Montpellier, la SERM-SA3M, la Métropole, les fédérations… C’est avec eux que nous avançons sur ces salons, mais nous sommes à l’écoute également de tous les exposants.

>> Tous les ans, notaires et avocats sont au rendez-vous pour conseiller et aider les visiteurs en quête de réponses pour leurs projets.  Ont-ils été présents depuis l’origine de ce salon ?
Pas depuis le départ, mais nous sommes allés les chercher pour leur montrer qu’ils avaient un rôle important à jouer sur nos salons. Et depuis, c’est un succès. Ils sont présents pour renseigner et donner de précieux conseils aux visiteurs, je les remercie.

>> Des nouveautés cette année ?
Oui ! Tout d’abord, nous organisons une nocturne le vendredi soir. Le Salon sera ouvert jusqu’a 22h. Un Village dédié aux start-up sera également installé permettant aux publics et aux professionnels de découvrir les nouvelles innovations du secteur ainsi que les outils développés pour gérer la ville, mieux gérer son logement, ou encore les applications mettant en lien les propriétaires ou locataires entre eux. Ce village, mis en place en partenariat avec la French Tech de Montpellier et la Métropole, est une porte ouverte sur ce qui se fera dans le futur !

Édition 2018 en chiffres :

+ de 110 exposants
+ de 3 000 m2 de surface d’exposition
+ de 8 000 visiteurs attendus (7 700 visiteurs en 2017).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *