Montpellier : voici, Burn’s, la nouvelle recrue des policiers

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, l’a récemment annoncé, lors de sa venue à Montpellier pour lancer la Police de sécurité du quotidien, la PSQ : les effectifs de la Sécurité publique du commissariat central d’ici allaient être renforcés.

En attendant l’arrivée des 21 gardiens de la paix promis pour assurer la PSQ dans le quartier de la Mosson-la Paillade, en septembre prochain, une recrue inattendue a débarqué et a été officiellement présentée, un certain Burn’s : un flic à quatre pattes, en fait !

Âgé de onze mois

Âgé de onze mois, ce magnifique chien policier de race Springer Spaniel -Anglais-est affecté à la brigade cynophile du commissariat central de Montpellier, avec son maître. Burn’s a été formé dans le centre national spécialisé dans la recherche des produits stupéfiants et des billets. Le flair de Burn’s serait redoutable pour détecter de la drogue caché n’importe où et pour flairer les billets que les trafiquants dissimulent dans des cachettes, de plus en plus difficiles à trouver.

Ce chien policier qui est affecté à la brigade des « stups » de la sûreté départementale de l’Hérault  pourra aussi faire le bonheur des policiers en poste dans les commissariats du département, à Béziers, Sète et Agde, mais également de ceux de la zone sud -de Nice à Perpignan- et du Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Montpellier.

Tous ont hâte de voir Burn’s à l’oeuvre pour démasquer des trafiquants de tout poil.

Burn’s, un chien policier de onze mois, affecté à la Sécurité publique de l’Hérault. Photo DDSP 34.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *