Groupe Partouche : le PDG du casino de Cannes mis en examen

Deux dirigeants du casino Partouche de Cannes ont été mis en examen dans la nuit de lundi à ce mardi pour le délit présumé d’ abus de biens sociaux, dans une affaire impliquant des dissimulations de mises de poker.

Le président du « 3-14 », également à la tête du Pasino de La Grande Motte, a été libéré et placé sous contrôle judiciaire, assorti d’une interdiction de diriger ou de gérer l’établissement de jeux -Ndlr : de Cannes- et devra verser une caution de 30’000 euros, selon le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

Le directeur général du casino cannois, que le groupe Partouche a relancé en juin 2017 après un déménagement de la plage du Palm Beach au centre-ville, a été également placé sous contrôle judiciaire, assorti des mêmes conditions. Deux joueurs ont été mis en examen pour complicité et recel d’abus de biens sociaux, et placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître dans des casinos et des cercles de jeux, avec obligation de verser des cautions de 20’000 pour l’un et de 4 000 euros pour l’autre.

Deux autres personnes, placées en garde à vue, sont ressorties libres du bureau du magistrat marseillais de la juridiction interrégionale spécialisée -Jirs- de Marseille, en charge de l’enquête qui ne concerne donc que l’établissement cannois du groupe Partouche.

« En conformité avec la loi »

Le groupe, dont le cours de Bourse a dévissé de 15% lundi après l’annonce des gardes à vue, assure ce mardi, avant l’ouverture des marchés, être « en conformité avec la loi et tout particulièrement en matière de réglementation des jeux et de lutte contre le blanchiment ». La société, se dit « affectée par un battage médiatique sans commune mesure avec les premiers résultats de la procédure », a aussi souligné que les faits « auraient été commis au préjudice du seul casino de Cannes ».

Les policiers parisiens du service central des courses et jeux (SCCJ) ont mené samedi soir des perquisitions dans trois casinos exploités par le groupe à Cannes (Alpes-Maritimes) et à Bandol (Var). Dimanche matin, les enquêteurs, assistés du SRPJ de Montpellier ont perquisitionné la propriété du PDG du directeur du Pasino de la Grande-Motte, à Castelnau-le-Lez. Lundi, ils sont venus visiter son bureau au Pasino.

Toutefois, les délits présumés visés dans l’enquête préliminaire ne concerneraient pas le Pasino de la Grande-Motte. La mesure de garde à vue visant son PDG créé la confusion.

Les soupçons du juge d’instruction et des enquêteurs de la police judiciaire portent sur des parties de poker organisées depuis au moins un an et demi à Cannes, « au cours desquelles le montant joué était très supérieur au montant déclaré officiellement. Le montant déclaré était parfois 20 fois inférieur à celui réellement joué », selon une source judiciaireDans ce cadre, les intermédiaires sont suspectés d’avoir touché des commissions.

Le groupe Partouche communique

« Le Groupe Partouche a été informé que deux dirigeants et des cadres du seul Casino 3.14 de Cannes, ainsi que des joueurs, ont été entendus par la police judiciaire du service central des courses et jeux dans le cadre d’une procédure engagée contre X pour des infractions financières présumées.

Groupe Partouche SA va se constituer partie civile pour préserver ses droits, sachant qu’elle n’a aucune connaissance à l’heure actuelle des faits allégués. Le Casino 3.14 de Cannes est ouvert.

Fondé en 1973, le Groupe Partouche a su se développer, afin de devenir un leader européen dans son secteur d’activité. Coté en Bourse, il exploite des casinos, des hôtels, des restaurants, des centres thermaux et des golfs. Le Groupe exploite 43 casinos et emploie près de 4 300 collaborateurs. Il est reconnu pour ses innovations et ses expérimentations des jeux de demain, ce qui lui permet d’aborder l’avenir avec confiance en visant le renforcement de son leadership et la poursuite de la progression de sa rentabilité.
Introduit en bourse en 1995, Groupe Partouche est coté sur Euronext Paris ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *