Bridge : une retraitée montpelliéraine championne de France

La Montpelliéraine Marie Mingucci a été sacrée championne de France de bridge dames par paires dans la catégorie Excellence. La finale s’est disputée le week-end dernier au siège de la Fédération française de Bridge -FFB- à Saint-Cloud, en région parisienne.
 
Membre du Bridge Club Montpellier, cette enseignante à la retraite a découvert le bridge en 1970, à la cafétéria de la faculté. Depuis un an, elle s’est associée à la Toulousaine Corinne Faivre. En gagnant ce week-end, Marie Mingucci a remporté son deuxième titre national, mais son tout premier en première division.

Un sport de l’esprit 

Suspense, sensation forte, montée d’adrénaline garantis : le bridge se vit et se partage sans modération. Une nouvelle manière de jouer au bridge s’est développée, la compétition, qui en fait un véritable sport. Comme au tennis, les bridgeurs sont classés.

En compétition, le hasard n’intervient pas, les joueurs disposent des mêmes distributions. C’est celui qui tirera le meilleur parti de son jeu qui l’emportera. Des championnats sont organisés au niveau régional, national et international dans différentes catégories : scolaires, cadets, juniors, seniors.

À la portée de tous

Dans les clubs de la fédération ou sur Internet, le bridge est aujourd’hui accessible à tous, des adolescents aux retraités. La preuve : la championne de France est une enseignante à la retraite d’ici.

La mise au point par la Fédération française de bridge, d’une méthode d’initiation simplifiée a posé les bases de la démocratisation.

Le site www.decouvertedubridge.com permet de connaître, en quelques clics, les mécanismes de base du jeu.

>> Plus d’informations sur www.ffbridge.fr

 
 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *