Incendie à Montpellier : soixante locataires évacués

Soixante locataires -des enfants, femmes et hommes- indemnes ont été évacués dans la nuit de samedi à ce dimanche de la résidence de 4 étages située au numéro 112 de l’avenue du Pont Juvénal, dans le quartier d’Antigone, à Montpellier; à cause d’épaisses fumés toxiques causées par deux voitures en feu dans le parking souterrain.

L’alerte a été donnée au Codis 34 vers 1h30 par des familles de la résidence, signalant un feu d’appartement. À l’arrivée des sapeurs-pompiers du Sdis 34 dépêchés des deux casernes de la ville -Montaubérou au Millénaire et la Mosson-la Paillade- avec de gros moyens -notamment deux fourgons pompe-tonne, une grande échelle pivotante automatique et une ambulance-, le dégagement des fumées provenaient du parking en sous-sol et envahissait les étages et l’avenue.

La police enquête

Les locataires ont été immédiatement évacués. Ils étaient massés sur l’avenue en attendant de pouvoir réintégrer leur logement respectif dans la nuit, ce qui a pu se faire vers 4h.

Les agents d’astreinte de GRDF sont sur place, également. L’artère a été coupée dans les deux sens par les policiers de la Sécurité publique du commissariat central.

Les enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault sont chargés de l’enquête. Incendie accidentel ou criminel ? La police technique et scientifique du Service régional d’identification judiciaire -SRIJ- seront sur les lieux dès que les carcasses calcinées auront refroidi pour isoler l’endroit du départ de feu.

>> Le reportage

La grande échelle pivotante automatique était engagée cette nuit. Photo JMA. Métropolitain.
Une ambulance des pompiers et les agents d’astreinte de GRDF sur place cette nuit. Photo JMA. Métropolitain.
Des locataires évacués regroupés dans la rue, près des véhicules de police. Photo JMA. Métropolitain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *