Clinique de Quissac : un infirmier tabassé par un malade

L’information n’avait pas encore transpirée dans la presse : le week-end dernier, un malade a tabassé un infirmier dans une aile de l’unité psychiatrique de la clinique spécialisée de Quissac, près de Sommières, dans le Gard.

Selon nos informations, le patient, pris d’une violente crise a malmené le personnel médical. Un infirmier a été roué de coups à la tête et souffre d’une fracture du nez. Il a eu des dents cassées. Depuis, il est en arrêt maladie. Il a déposé une plainte auprès de la compagnie de gendarmerie du Vigan. Le procureur de la République de Nîmes a été saisi.

Cette agression a provoqué un vif émoi au sein du personnel de cette clinique gardoise qui gère notamment des malades mentaux lourds hospitalisés ou en observation

Des agents qui ne se sentiraient plus soutenus, ni protégés et pour cause : la directrice qui est absente depuis trois mois n’a toujours pas été remplacée. Et l’emploi d’intérimaires qui ne connaissent pas le fonctionnement des services spécialisés est montré du doigt.

D’autres dysfonctionnements au sein de la clinique de Quissac auraient été portés à la connaissance de l’Agence régionale de santé -ARS- d’Occitanie. Cet établissement fait partie du groupe VP Santé.

5 Comments

  1. Dommage que le journaliste ne cherche pas plus d.info
    Des inexactitudes’sur’l.article
    Les soignants sont satisfaient de voir des intérims mais’la Direction dit que cela coûte trop cher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *