Montpellier : manifestation des étudiants de Paul Valéry

L’épisode neigeux de la semaine dernière et les vacances avaient mis en stand-by la mobilisation à la faculté de lettres Paul Valéry, à Montpellier. Hier, les différents syndicats étudiants ont annoncé l’occupation permanente de l’amphi A et un blocage de l’Université, ce mardi.

De nombreux cours vont être perturbés, voire annulés à l’UM3 pour les 20’000 étudiants du campus.

Coup de gueule jusqu’au rectorat

Une manifestation, ce matin, partira de l’entrée de l’Université vers le rectorat. Une assemblée générale doit se tenir jeudi à 10h30 pour décider de la suite à donner au mouvement. Les syndicats, qui semblent avoir du mal à mobiliser, espèrent motiver davantage.

« Ceux qui bloquent sont minoritaires, c’est rageant d’avoir des cours annulés, je veux passer mes partiels normalement » se désole ainsi, Lucas, étudiant en psycho. Les syndicats étudiants prévoient une action blocus les 15 et 22 mars, lors des prochaines journées de mobilisation nationale.

Des conséquences sur les examens ?

Des étudiants qui veulent faire pression sur la direction pour demander le retrait des quotas locaux et dire non à la sélection décidée par chacune des universités.

On ne veut pas de sélection en licence ni en master, seul le bac doit donner accès à l’université », prévient César, étudiant à l’UM3.

1 Comment

  1. Merci de donner la parole aux étudiants qui subissent… C’est toujours pareil à Paul va. On en peut plus !!! #OnVeutEtudier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *