Neige : gendarmes sollicités, cellule de crise et solidarité au CHU

L’important épisode neigeux qui a impacté le département de l’Hérault, mercredi, jeudi et hier a mobilisé jusqu’à 300 gendarmes. du groupement. Au total, 4 000 appels d’urgence ont été réceptionnés et traités au centre opérationnel de la gendarmerie -COG-, qui a été renforcé jour et nuit, à la caserne Lepic, quartier Font-Couverte, à Montpellier. ont été traités.

Les 300 gendarmes ont procédé à l’évacuation de plus de 3 000 véhicules bloqués sur les autoroutes et sur des routes secondaires. « Au final, il n’y a pas de blessé », indique t-on au groupement de gendarmerie de l’Hérault.

CHU : plus de 1 500 repas servis

Face à l’épisode climatique exceptionnel auquel a fait face le département de l’Hérault durant ces deux derniers jours, les équipes du CHU de Montpellier se sont mobilisées pour assurer la continuité du fonctionnement du service public hospitalier et apporter des secours à la population.

Une cellule de crise a été mobilisée, dès mercredi matin, pour piloter le dispositif de crise et résoudre les nombreuses difficultés auxquelles l’établissement a été confronté. « En raison des difficultés de circulation et de l’absence de transports en commun, de nombreux professionnels n’ont pu rejoindre leur poste de travail entre mercredi après-midi et vendredi matin. Dans ces conditions, plusieurs centaines d’agents du CHU (médecins, soignants, administratifs et techniques) sont restés sur place pour assurer la continuité des soins en l’absence de leurs collègues, ou pour être présents le lendemain matin pour la relève », révèle la direction générale du CHU, ce samedi, se félicitant que, « Certains professionnels ont enchaîné jusqu’à trois vacations de travail pour que les patients continuent de bénéficier des meilleurs soins. Des étudiants des filières soignantes sont venus renforcer les équipes du CHU ».

L’établissement a également organisé, avec le soutien de l’Agence régionale de santé -ARS- d’Occitanie, l’acheminement de personnels ne pouvant se rendre au travail : des tournées ont ainsi été organisées depuis plusieurs lieux de la métropole montpelliéraine pour conduire ces professionnels sur les différents sites du CHU. Malgré d’immenses difficultés de circulation,aucune rupture n’a été déplorée dans l’approvisionnement des unités (nourriture, linge, médicaments, etc), et ce grâce à la mobilisation de toutes les équipes pour la production et la distribution.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs centaines de patients, de visiteurs et de personnels ont été hébergés dans les locaux du CHU. Grâce à la mobilisation des équipes logistiques, plus de 1 000 repas ont été servis cette nuit-là, en plus de ceux distribués aux patients hospitalisés. Dans la journée de jeudi, des dizaines de personnels administratifs sont venus prêter main forte aux personnels logistiques pour apporter les repas jusqu’aux unités d’hospitalisation. Dans la nuit de jeudi à vendredi,près de 500 repas ont encore été distribués.

« Cette solidarité exceptionnelle démontre, une nouvelle fois, l’extraordinaire capacité d’adaptation du service public hospitalier, son efficacité, ses valeurs. La direction générale souhaite saluer publiquement l’engagement de ces professionnels, qui ont démontré, une nouvelle fois, leur mobilisation et leur professionnalisme au service de la population », souligne t-on ce samedi au CHU de Montpellier.

Les services des urgences des hôpitaux ont parfaitement fonctionné et ont assuré toutes les prises en charge, notamment celles des personnes blessées suite à des chutes sur la voie publique. L’hélicoptère du Samu 34, posé dans la neige, sur l’héliport de Lapeyronie était prêt à intervenir en urgence.

Réaction de l’ARS Occitanie

Ce samedi, l’Agence régionale de santé -ARS- d’Occitanie, « tient à saluer la mobilisation de l’ensemble des établissements, professionnels de santé et acteurs du secteur médico-social qui ont été mobilisés pour assurer la continuité du fonctionnement des services de santé et pour apporter des secours à la population, en dépit des fortes difficultés de circulation.

Cette situation exceptionnelle a démontré à nouveau la capacité de mobilisation de l’ensemble des services de santé et leur engagement commun au service de tous nos concitoyensMerci à toutes les forces de sécurité, administrations et collectivités territoriales qui ont travaillé conjointement pour apporter des solutions aux personnes impliquées par ces intempéries.

Tous les services de santé de l’Hérault ont été confrontés ces deux derniers jours à des conditions climatiques difficiles et très inédites dans ce département ».

Un gendarme en neige, képi compris ! Photo Gendarmerie de l’Hérault.
Les accès au CHU de Montpellier très difficiles mercredi et jeudi. Photo Métropolitain.
Les parkings du CHU paralysés. Photo Métropolitain.
L’hélicoptère du Samu 34 dans la neige sur le site du CHU Lapeyronie, jeudi. Photo JMA. Métropolitain.

3 Comments

  1. Entendu ce matin à Radio France Bleu Hérault.

    Vendredi matin une vingtaine d’agents de la Métropole déneigent à la pelle la pelouse du stade de la Mosson pour le match M.H.S.C. Lyon.

    Non mais je rêve………………

  2. Je rêve quand je pense que le maire fait parti du médical et que personne n a été capable de déneiger st Éloi les ambulances ne pouvaient plus entrer c est une honte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *