SDF tué à Montpellier : un SDF mis en examen

Un SDF âgé de 40 ans a été mis en examen ce vendredi par un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Montpellier pour homicide volontaire -meurtre-, après la découverte du cadavre d’un SDF de nationalité roumaine âgé de 45 ans, battu à mort sur un terrain vague longeant la ligne ferroviaire Montpellier-Nîmes, avenue François Delmas -route de Nîmes-, dans le quartier des Aubes, à Montpellier.

Un riverain avait buté sur le corps, le mercredi 24 janvier dernier. L’enquête avait été confiée aux policiers de la « crim » de la sûreté départementale de l’Hérault, agissant sur commission rogatoire d’un juge d’instruction. Les enquêteurs avaient rapidement exploité une piste dans le milieu assez violent des SDF de la ville.

Lors de sa présentation au juge, ce vendredi, le procureur de la République de Montpellier a requis le mandat de dépôt du mis en examen.

Pas d’aveux

Les soupçons se sont portés sur un SDF de 40 ans qui fréquentait la victime. Une dispute aurait opposé les deux quadragénaires pour un mobile qui reste à éclaircir. Le mis en examen qui nie avoir provoqué la mort du Roumain n’a pas avoué ni en garde à vue, ni chez le juge d’instruction. Toutefois, il aurait reconnu s’être violemment querellé devant la tente du SDF roumain, avant de quitter les lieux…

C’était quelques heures avant la macabre découverte.

>> Le point complet sur l’affaire sera fait lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *